Menu
Écouter le direct

Le café, C'est Magnifip !

Publié le
Replay émission du 15 novembre 20162:01:09
 Getty Images /Farhad J Parsa
Getty Images /Farhad J Parsa ©undefined

A l’occasion de l’expo « Café In » au MuCEM, le 15 novembre, FIP explore en musique et en mots l’univers sensoriel de ce breuvage culte.

FIP explore un nouvel itinéraire et donne rendez-vous chaque mardi à 20h aux auditeurs pour une nouvelle échappée musicale. Une émission animée par Emilie Blon-Metzinger et réalisée par Massimo Bellini.

De la coffee song chantée par Franck Sinatra au café pequeno de Felipe Cordeiro, en passant par le Black coffee interprèté par Bobby Darin, le café de la paix de Thomas fersen ou encore le coffee cold de Galt Macdermot, la programmation de René Hardiagon prendra la couleur du café deux heures durant :

La culture du café née au Yémen au 15ème siècle (et vraisemblablement avant) ne fait frémir les européens que depuis le 17ème siècle. D’abord localisé dans la province éthiopienne de Kaffa, le café s'infiltre à travers le monde arabo-ottoman, remonte vers la Méditerranée et l’Europe occidentale, puis suit la « route des négociants ». L’histoire du café est riche de légendes. Celle-ci nous replace en Abyssinie auprès d’un berger de Kaffa qui constatant que ses chèvres ne dorment pas la nuit, en recherche la raison. Les moines du monastère voisin remarquant que les animaux broutent de petites baies, ont l’idée d’en faire une infusion pour la tester. Dieu seul sait ce qu'ils ont fait ainsi "boostés" ! . Toujours est-il que les vertus du breuvage, médicinales puis gustatives et conviviales, ont vite fait des adeptes.

Le premier café européen s’ouvre à Venise en 1683. La ville portuaire de Mokka devient la place forte du négoce de café jusqu’en 1720. C’est à cette époque que Floriano Francesconi ouvre "Alla Venezia Trionfante" qui deviendra le fameux Caffè Florian de la Place Saint Marc, symbole de la ville de Venise. L'expo du MuCEM évoque aussi les garçons de café, vêtus de pied en cape en noir avec tablier blanc et le célèbre café de "L’Ami Butte" à Paris (1910-1930), classé objet du patrimoine, conservé et reconstitué par le musée.

« Un p’tit kawa ? ». Vous ne croyez si bien dire car le mot café est issu du mot arabe kahwa.

Troquet des nuits folles, estaminet des travailleurs qui se lèvent tôt, premier assomoir du coin pour noyer son chagrin... C'est magnifip vous balade dans ces rades où l'on vient chercher l'inspiration, ces théâtres de la société ouverts aux confidences, aux réunions de travail, à la drague, ces lieux de solitude où l'on regarde passer le temps et les âmes en peine. Le p'tit noir, la noisette, le café allongé de la mise en train ou le jus de chaussettes des travaux nocturnes, le café est ce nectar unique prétexte à la rencontre, témoin de tous les débats et de tous les ébats.