Menu
Écouter le direct

L'Alice de Lewis Carroll a 150 ans : C'est magnifip !

Publié le
Replay émission du 26 janvier 20162:04:31
FIP fête les 150 ans d'Alice
FIP fête les 150 ans d'Alice ©undefined

A l’occasion des 150 ans de la naissance du personnage merveilleux d'Alice, mardi 26 janvier de 20h à 22h, C’est Magnifip vous plonge à sa manière dans le monde absurde et psychédélique de celle qui n'avale pas que des couleuvres.

Alice aux pays des merveille, le chef d'oeuvre de Lewis Carroll est à la source de Wonder.land, la fantaisie musicale dégentée de Rufus Norris et Moira Buffini, mise en musique par le compositeur pop-rock Damon Albarn, qui sera jouée au National Theater de Londres puis au Théâtre du Châtelet à Paris. Après Tim Burton, James Bobin poursuit les aventures de la fillette dans Alice de l'autre côté du miroir attendu en salles le 1er juin 2016.

Mardi 26 janvier à 20h, C’est Magnifip vous concocte un C'est Magnifip hallucinogène et somme toutes assez trash, autour de l'héroïne qui fait partie des consciences collectives. Une émission présentée par Frédérique Labussière et réalisée par Massimo Bellini. La programmation musicale est signée Milena Rousseau.

Alice in wonderland de Herb Willis, Phantasmagoria de Marilyn Manson, White Rabbit de Jefferson Airplane et du Yaron Herman Trio, ou l'opéra hallucinogène d'Ibrahim Maalouf et Oxmo Puccino Au pays d'Alice : tous nous parlent du monde psychédélique d'Alice.

Alice, la muse de Levis Caroll, l’enfant idéale, intelligente et pleine de vie, est plus célèbre que son père britannique, Lewis Carroll, (1832 – 1898), de son vrai nom Charles Lutwidge Dodgson. Né à Daresbury dans une famille nombreuse principalement composée de filles, Charles écrit très tôt des poèmes et des revues satiriques littéraires. Mathématicien et professeur de logique à Oxford, il publie des ouvrages d'algèbre et de logique mathématique ainsi que des recueils d'énigmes et jeux verbaux.

Il appréciait beaucoup la compagnie des filles de la femme du doyen de son université, Mme Liddell. Il aimait les dessiner et les photographier. Surtout Alice, la cadette.

Alice Liddell par Lewis Carroll
Alice Liddell par Lewis Carroll ©Radio France

Le récit imaginé d’Alice au pays des merveilles serait né le 4 juillet 1862 au cours d’une promenade en barque du professeur Charles Lutwige Dodgson avec Alice, Edith, Lorina et le révérend Robinson Duckworth.

A la demande d'Alice, âgée de 10 ans, Charles inventa une histoire, les aventures d'une fillette prénommée justement Alice. Elle voit passer un lapin blanc qui regarde sa montre et jure qu'il est retard. Elle le suit dans son terrier et tombe dans un monde extraordinaire où elle rapetisse...

Une histoire fantasmagorique innocemment subversive qui fait tourner la terre entière à coup de space cake, de champignons hallucinogènes, de narguilé, de pilules qui font grandir, de mots-valises, d'anamorphoses ...

Comme ce White rabbit, chanté "sous influence" à Woodstock par le groupe Jefferson Airplane :

I Am the Walru s des Beatles, Alice in Wonderland par le Bill Evans Trio, les variations sur Marilou de Gainsbourg, interprètées ici par Bashung :

" Entre deux bulles de comic-strip, tout en jouant avec le zip de ses Levi's, je lis le vice et je pense à Caroll Lewis " :

"Vous marchiez Juliet au bord de l'eau, vos quatre ailes rouges sur le dos. Vous chantiez Alice de Lewis Caroll, sur une bande magnétique un peu folle ":

Il sera aussi question du "syndrome d'Alice au pays des merveilles", un trouble neurologique décrit pour la 1ère fois par le psychiatre John Todd alors que certains de ses patients éprouvaient des migraines provoquant des altérations de la perception de l'espace, du temps et de soi-même.

Lewis Carroll en souffrait-il ?.

Réponse mardi 26 janvier de 20h à 22h dans C'est Magnifip.