Menu
Écouter le direct

Janis Joplin, C'est Magnifip !

Publié le
Replay émission du 19 janvier 20162:03:03
Janis Joplin
Janis Joplin

La chanteuse mythique est née au Texas le 19 janvier 1943. Mardi à 20h, C'est Magnifip rend hommage aux étoiles qui ont brillé jusqu'à leur 27ème années et en particulier à Janis, la femme, ses interviews, son journal intime, sa musique...

Elue au lycée « garçon le plus moche de l’année » Janis Joplin traumatisée n’aura de cesse de prouver qu'elle existe, jusqu'à brûler ses ailes. Adolescente, elle combat en faveur du droit des Noirs Américains et contre la ségrégation. Elle découvre la culture beatnik à travers sa littérature et sa musique. Janis s'intéresse d'abord à la peinture et à la poésie avant de découvrir le blues grâce à Leadbelly et surtout Bessie Smith. Dans un milieu familial petit bourgeois, la jeune fille se sent étriquée. “J’étais la scandaleuse ", confiera-t-elle au magazine Rolling Stone. "Au Texas, on me traitait comme une chienne. Là-bas, ils n’aiment pas trop les beatniks ”. A 17 ans elle quitte sa famille pour se consacrer corps et âme au monde de la musique.

Janis Joplin
Janis Joplin ©Radio France

Janis Joplin a commencé à chanter à Austin, au Ken Threadgill Bar où jouent les jeunes talents de la région. Elle se fait remarquer en tant que chanteuse du groupe d'acid rock psychédélique Big Brother and the Holding Company qui devient un groupe phare de la scène psychédélique. Leur premier concert en public est à San Francisco à l'Avalon Ballroom. Tout le groupe s'installe en Californie dans une maison à Lagunitas.
On se souvient particulièrement de son concert au Monterey Pop Festival l'été 1967 devant 70000 personnes, où sa voix explosive retentit comme onde de choc :

Le premier album studio du groupe, Big Brother and the Holding Company, avec Janis en chanteuse principale, est distribué chez Columbia Records en août 1967, peu de temps après le festival de Monterey.
En 1968 sort le deuxième album du groupe et le dernier avec Janis. La maison de disque refuse le titre Dope, Sex and Cheap Thrills et le réduit à Cheap Thrills qui sous-entend "les plaisirs faciles" sans les détailler. L'album devient disque d'or. Les concerts font le plein mais ses relations avec les membres du groupe se détériorent.

La réédition de 1999 inclut en plus des pistes originales "Dear Landlord", "Summertime" et "Piece of My Heart"

Janis Joplin poursuit sa course insatiable vers l'amour et la reconnaissance et s'enlise progressivement dans les méandres de la célébrité et de la drogue. En 1968, avec Sam Andrew, elle quitte le groupe pour former le Kozmic Blues Band. Très influencée par les groupes de rhythm and blues de la Stax ( Otis Redding, Sam and Dave, The Bar-Kays et Chicago ...), elle s'entoure d'une session de cuivres.
En septembre 1969 sort l'album I got dem Ol' kosmic blues again mama !, qu'elle enregistre dans sa maison pour éviter le contact avec ses amis toxicos :

En avril 1970 Janis joue sa première session aux studios de Fillmore West à San Francisco avec le F ull Tilt Boogie Band, qu'elle considère enfin comme "son groupe". Après une belle tournée de mai à juillet, leur dernier concert aura lieu en août au Harvard Stadium à Boston.
À l'automne 1970, Janis enregistre avec eux l'album Pearl. Le 4 octobre 1970, deux semaines après la mort de Jimi Hendrix, elle achève son ascension d'une overdose. Pearl sort quelques mois plus tard à titre posthume
En quatre années seulement Janis Joplin est devenue une légende que FIP salue 46 ans après sa mort tragique.

Un documentaire de Amy Berg intitulé simplement "Janis " retrace la carrière fulgurante de cette jeune femme à la fois forte et vulnérable, en prise avec ses démons intérieurs :

Mardi 19 janvier de 20h à 22h, rendez-vous sur la planète Janis. Une émission présentée par Frédérique Labussière et réalisée par Massimo Bellini. La programmation musicale est signée Patrick Derlon.