Sur les traces du psychédélisme "moderne"
London, United Kingdom - Photo Tim Bird/Getty Images

Un monde extraordinaire s'ouvre à vous, par les seuls pouvoirs de la musique.

Fip propose un voyage musical et mélange les styles pour emmener l’auditeur sur les traces d’un artiste, à la découverte d’une ville ou d’un style musical… Chaque mardi, la vie sera Magnifip ! Une émission animée par Frédérique Labussière et réalisée par Massimo Bellini.

Mardi 6 février de 20h à 22h la programmation musicale de Pierre François se concentre sur l’influence que la musique psychédélique des années 60 et 70 a eue sur la scène actuelle à travers le monde. Du groupe australien Tame Impala, emblématique du rock psyché d'aujourd'hui ; au musicien rappeur américain Childish Gambino, en passant par King Gizzard ; Animal collective :

ou encore le guitariste et beatmaker britannique Stephen James Wilkinson, dit Bibio ; Radiohead avec I might be wrong ; The Heliocentrics et aussi le jeune groupe pailleté Moodoid, formé par le "Ziggy Stardust" français Pablo Padovani, entouré d'artistes féminines...... Il est question, deux heures durant, de révéler nos âmes hivernales en manque d'inspiration ! avec quelques pépites de cette musique psychédélique redevenue populaire.     

Le mouvement psychédélique né au milieu des années 60 sur la côte ouest des Etats-Unis et en Angleterre, était censé "rendre l'esprit clair ou évident" en recréant les sensations distordues des drogues comme le cannabis, les champignons hallucinogènes, LSD, mescaline, ayahuasca, MDMA ...  qui modifient la perception temporelle. Ce courant de contre-culture en quête d'idéaux libertaires a englobé des modes de vie et des usages. Il a influencé la littérature, le cinéma, les arts graphiques et la musique, avec comme mot d'ordre : "La liberté à tout point de vue". Il s'est notamment défini à travers des Acids tests au cours desquels le public trouvait du LSD en circulation libre. En janvier 1966 la ville de San Francisco accueillait un des premiers rassemblements du genre, le Trips Festival :  

Parmi les compositions et les groupes qui ont marqué la naissance du mouvement psychédélique, on se souvient notamment de la Fifth Dimension des Byrds (1966), des Takes Off de Jefferson Airplane (1966), The Psychedelic Sounds Of The 13th Floor Elevators, le premier enregistrement et sa pochette culte du groupe texan, pilier du rock garage et pionnier du psychédélisme The 13th Floor Elevators (1966) : 

Désireux d'abolir la perception des sens et la conscience, ces groupes développaient de nouvelles expériences rythmiques. 
The Velvet Underground et Nico produit par Andy Warhol ; The Doors avec Strange days (1967), le groupe Grateful Dead ou encore Franck Zappa ...
En 1967, le gaucher de Seattle Jimi Hendrix sortait son premier disque de blues psychédélique et acid rock Are You Experienced :

Plus tard la culture "rave" réactivait ces brumes psychédéliques avec Happy Mondays, Stone Roses, Primal Scream et tant d'autres. 

Commentaires