Sur les traces de la scène musicale mythique de Manchester
Liam and Noël Gallagher en conf de presse le 25 août 1999 - Photo de Gareth Davies/Getty

La cité mancunienne vit pour la musique, pour toutes les musiques.

FIP explore un nouvel itinéraire et donne rendez-vous chaque mardi à 20h aux auditeurs pour une nouvelle échappée musicale. Une émission animée par Frédérique Labussière et réalisée par Massimo Bellini. La programmation musicale est signée Luc Frelon.

Mardi 19 décembre, de 20h à 22h, Fip plonge dans l' atmosphère de Manchester, ville portuaire, ouvrière et cosmopolite du nord de l’Angleterre, ouverte sur le monde. On s'y nourrit de football et de musique. A l’époque victorienne, la révolution industrielle a transformé la ville qui fut incontournable pour le textile pendant un siècle et demi. La désindustrialisation la mit à bas à partir des années 70. Elle se reconstruisit en ville d’affaires et capitale de la culture contemporaine du Royaume-Uni. On y refait même du textile. Si les mancuniens et mancuniennes sont fiers de leur club de foot, Manchester United, ils le sont aussi de l'héritage laissé par nombre d'artistes qui ont marqué leur cité de leur empreinte musicale. 

 En 1964, les premières émissions musicales de Top Of The Pop, sur la BBC, sont enregistrées à Manchester.

De fameux groupes ont émergé de la scène mancunienne comme Herman’s Hermits et leur tube No milk today en 1966 ou The Bee Gees qui s'y  produisent pour la première fois, dans un cinéma de quartier. 

Depuis la fin des années 70, Manchester fut le berceau de groupes mythiques comme The Fall, Buzzcocks ; The Smiths, groupe majeur qui naît du début des années 80, après le déferlement de la vague punk et dans l’explosion new-wave ; The Stone Roses, pilier du rock alternatif de la fin des années 80 sortaient leur premier et légendaire album fools Gold, en 1989 ; Happy Monday, le combo new-wave New Order et tant d'autres.

On se souvient qu'en 1976, les Sex Pistols lançaient le slogan No Future et devenaient le groupe emblématique du mouvement punk. Cette même année, ils quittaient Londres pour la première fois et donnaient un concert mémorable à Manchester, au Lesser Free Trade Hall. C’est la déflagration : 

La fameuse Factory Records, laboratoire expérimental de musiques novatrice, fondé à Manchester en 1978 par Tony Wilson, reste encore à ce jour, une référence dans le monde des labels indépendants. C'est avec le groupe initiateur du mouvement post-punk, Joy Division, que la Factory décolle.
Le leader de Joy Division, Ian Curtis, né dans le quartier de Stratford, est une figure mythique de Manchester. 

Factory crée L'Hacienda en 1982, qui devient le club, lieu de concerts et de croisements entre les âges et les quartiers, le plus branché de la ville. Il a vu naître l'acid house et a marqué l'histoire de la musique à "Madchester" jusqu'en 1997.
Le groupe majeur de la BritPop Oasis, formé en 1991 autour des frères Gallagher, est aussi originaire de Manchester et fait son premier concert au Boardwalk .

Le DJ Laurent Garnier, arrivé à Manchester en 1986, y a vu la scène exploser et l'Angleterre basculer :  

"Au départ, c'était la période house de Chicago, une culture très black, basée sur la danse, le 'jacking'. Les mecs faisaient des cercles, c'était difficile de rentrer. Et c'est passé d'une clientèle très black qui écoutait de la house à une clientèle blanche, issue de la banlieue pauvre de Manchester. Puis l'ecstasy est arrivée et l'acid house a explosé. L'Hacienda a basculé en l'espace de cinq mois. La ville était déjà bouillonnante quand je suis arrivé, mais après, c'était un truc de malade." 

Le 25 mai dernier FIP rendait un hommage à Manchester qui fut le 22, la cible d'une attaque terroriste meurtrière lors du concert d'Ariana Grande à l'Arena. 

Programmation musicale

20h01

D You Know What I Mean ?

Par : Oasis

Album : 

BE HERE NOW (1997)

20h08

Movin On Up

Par : Primal Scream

Album : 

SCREAMADELICA (1991)

20h12

Manchester

Par : Metro Verlaine

20h16

Protest

Par : Gogo Penguin

Album : 

MAN MADE OBJECT (2015)

20h16

Disorder

Par : Joy Division

Album : 

UNKNOWN PLEASURES (1979)

20h20

Leave Me Alone

Par : New Order

Album : 

POWER CORRUPTION & LIES (1983)

20h24

Totally Wired

Par : The Fall

Album : 

THE FALL / BOX SET / 1976 2007 (1980)

20h28

The Worst Band In The World

Par : 10cc

20h30

Trainspotting

Par : Primal Scream

Album : 

TRAINSPOTTING (1996)

20h31

Why Can T I Touch It

Par : Buzzcocks

20h35

Fools Gold

Par : The Stone Roses

Album : 

B.O.F. / ARNAQUES CRIMES ET BOTANIQUE (1998)

20h39

This Charming Man

Par : The Smiths

Album : 

THE SMITHS (1983)

20h42

George Best Belfast Boy

Par : Don Fardon

20h44

Get A Move On

Par : Mr Scruff

Album : 

ELECTRO SWING (1999)

20h45

This Way

Par : Mr Scruff

Album : 

NINJA TUNA (2008)

20h51

Set My Baby Free

Par : Ian Brown

Album : 

GOLDEN GREATS (1999)

20h55

What Sound

Par : Lamb

20h58

Transfixed

Par : Mammal Hands

20h59

Loose Fit

Par : Happy Mondays

21h04

La Rossa

Par : Van Der Graaf Generator

21h13

Trainspotting

Par : Primal Scream

Album : 

TRAINSPOTTING (1996)

21h15

No Reply

Par : John Mayall And The Bluesbreakers

21h18

Once Around The Block

Par : Badly Drawn Boy

21h21

One Day Like This

Par : Elbow

21h28

Manchester Special

Par : Mark Lanegan & Duke Garwood

Album : 

BLACK PUDDING (2013)

21h28

The Manchester Football Double

Par : The Lord Kitchener Fitzroy Coleman Band

Album : 

THIS IS SO FOOT (2005)

21h31

Wall Of Glass

Par : Liam Gallagher

21h35

Keep On Reaching

Par : Noel Gallagher High Flying Birds

21h38

Hey Boy Hey Girl

Par : The Chemical Brothers

21h43

Weird Cat

Par : Gogo Penguin

Album : 

MAN MADE OBJECT (2016)

21h44

Bitch

Par : James

Album : 

GIRL AT THE END OF THE WORLD (2016)

21h49
21h53

Bye Bye Manchester

Par : Melanie Pain

Commentaires