Menu
Écouter le direct

“Workout”, le clubbing version stretching d'Arnaud Rebotini

Publié lepar Ghislain Chantepie
Workout | Capture Youtube
Workout | Capture Youtube

Le producteur hexagonal offre une leçon de souplesse techno sur le cinquième clip de sa série « This Is A Quarantine ».

On peut toujours compter sur Arnaud Rebotini. Producteur et musicien multi-casquettes, cet as des claviers a connu la renommée en 2018 avec la sortie du film de Robin Campillo 120 Battements Par Minute dont il a signé l’excellente bande-originale. Couronné par un César la même année, le patron de Black Strobe Records n’a pas cessé depuis d’enchaîner les tournées et les projets jusqu’à se retrouver, comme chacun, confiné aujourd’hui chez lui.

Mais à l’instar de bien des musiciens, Rebotini n’entend pas rester les bras croisés à la maison et partage désormais en ligne chaque semaine un nouveau morceau inspiré de l’actualité, via sa série de clips This Is A Quarantine. Ainsi, après avoir transformé la chloroquine en remède techno puis avoir traversé un carnaval acide la semaine passée, c’est dans la moiteur d’une salle de sports confinée que le producteur hexagonal nous embarque cette fois-ci avec Workout.

En guise d’exercice à domicile, ce nouveau titre prend des allures de clubbing fitness avec son mur de synthés en forme de montée stakhanoviste. Une nouvelle fois mis en images par l’Institut national de l’audiovisuel (INA), Workout puise dans le fond d’archives de l’institution pour mettre en cadence les corps à l’écran et dénicher les perles de la souplesse triomphante des années 70 et 80 (mention spéciale aux justaucorps).