Menu
Écouter le direct

Les luttes de Jack Hirschman mises en musique par Schvédranne

Publié lepar Catherine Carette
Jack Hirshman et Schvédranne - Photo de Rémi Watrigant
Jack Hirshman et Schvédranne - Photo de Rémi Watrigant

Le producteur lyonnais sort un recueil sonore sidérant où l’électronique, le blues et le trip-hop illustrent les textes contestataires du poète visionnaire de la Beat generation, mort l'été dernier.

C'est par l'entremise de Gilles B. Vachon, traducteur de Jack Hirschman et l’auteur des poèmes de son premier disque que Schvédranne a rencontré et travaillé avec le poète, figure majeure de la Street poetry. Ensemble ils s’apprêtaient à sortir un concept-album avant que la mort ne surprenne le poète activiste le 22 août 2021. Parmi ses dizaines de livres, d'anthologies, de recueils de poèmes, ils ont choisi treize textes, déclinés en trois volets : militants, intimes et métaphysiques. À sa voix rauque enregistrée, le poète souhaitait que s'ajoutent d'autres timbres plus jeunes. Céline Frezza, Marion Piqué, Robert Spline et feu Gilbert B.Vachon, totalement imprégnés de la présence et de la force de Jack, donnent à ses mots puissants une autre résonance. Ceux du premier single sont portés par la voix de Céline Frezza (a.k.a Erzatz) sur un blues nostalgique de Schvédranne :

Militant révolté contre toutes les violences politiques et sociales, organisateur et agitateur poétique en résidence à la bibliothèque publique de San Francisco, membre fondateur de l'Union of Left Writers, de l'Union of Street Poets et des "Brigades de poètes révolutionnaires", traducteur de plus de 14 langues .... Jack Hirschman était au cœur de la tradition d'une poésie engagée à la Whitman ou à la Ginsberg. On se souvient qu'en tant que professeur de littérature anglaise à l'université UCLA, il fut limogé pour "complot contre l'État" suite à ses propos dénonçant la barbarie de la guerre du Viêt Nam.

« Tant mieux ! J'ai toujours su qu'il existait deux Amériques dans mon pays. Maintenant je vais enfin connaître la deuxième et vivre sa vie »- J. Hirschman

Dans cet album poignant, Schvédranne qui a enregistré, filmé et photographié le barde révolutionnaire, prolonge son message et garde vibrante son énergie. Il retrace en musique ses voyages en habillant sa parole libre de sonorités électroniques, blues-rock, ou trip-hop, allant jusque dans les sonorités latines du titre Venezia à découvrir en avant-première. 

L'album Vanity Vanity, All Is Vanity qui sort le 5 novembre sur le label Jarring Effects, nous donne l'occasion de mettre nos pendules à l’heure de nos convictions profondes.