Menu
Écouter le direct

Loin des scènes, Massive Attack tente d’inventer un avenir aux concerts

Publié lepar Ghislain Chantepie
 Massive Attack en 2016 à Munich (Stefan M. Prager/Redferns)
Massive Attack en 2016 à Munich (Stefan M. Prager/Redferns) ©Getty

Le groupe de Bristol a mis en ligne une vidéo percutante autour de sa démarche visant à décarboner l’industrie de la musique live.

À l’heure où les festivals et les salles de concerts gardent leurs portes closes face à la pandémie, la question du bilan écologique de cette activité décimée sur le plan économique pourrait paraitre un brin incongrue. Et pourtant, c’est justement le parti pris aujourd’hui par Massive Attack d’exploiter autant que possible cette période austère afin de réfléchir et d'agir concrètement en vue d’un « monde d’après » pour l’industrie de la musique live.

Proche du mouvement international Extinction Rebellion, le groupe de Bristol annonçait déjà en novembre dernier la préparation de concerts éco-responsables après avoir examiné le bilan carbone vertigineux de leur précédente tournée mondiale. Et si l’épidémie a depuis éloigné des scènes Massive Attack (et tous les autres), les pionniers du trip-hop souhaitent poursuivre leurs efforts entrepris afin d'offrir au secteur des solutions face à l'urgence climatique, et ce, alors même qu’ils publiaient cet été un EP largement dédié à cette brûlante question.

Cette démarche, entreprise en association avec le réputé Tyndall Center for Climate Change Research, fait aujourd’hui l’objet d’un court film mis en ligne par le groupe anglais sur sa chaine YouTube. Narrée tout du long par Robert "3D" Del Naja et puisant dans de nombreuses images live de leurs concerts, cette vidéo percutante analyse les défis de la décarbonation d’une telle industrie et les options possibles pour y parvenir. Illustrée d’interviews de chercheurs et d’activistes, elle pointe aussi les fausses bonnes idées qui ont pu surgir durant l’épidémie (tels les concerts en « drive-in »), autant qu’elle souligne la nécessité de repenser radicalement le modèle du siècle dernier afin de lui offrir un avenir durable.