Menu
Écouter le direct

Retour mordant pour le titan du rap Roots Manuva

Publié lepar Ghislain Chantepie
"Bleeds" signe le come-back de Rodney Smith sur Big Dada
"Bleeds" signe le come-back de Rodney Smith sur Big Dada ©Radio France

Le pionnier du hip-hop anglais bouscule la rentrée avec un sixième album à découvrir en streaming intégral.

Roots Manuva n'est pas seulement le plus fameux rappeur britannique de son temps. Il est aussi la figure d'une certaine scène alternative et d'une époque particulière, celle du tournant des années 2000 où le label anglais Ninja Tune  atteignait son acmé grâce au crossover visionnaire du hip-hop et d'une bass-music prête à conquérir le petit monde de la production musicale.

Signé dès 1998 sur Big Dada, division rap de Ninja Tune à laquelle il est toujours resté fidèle, Rodney Smith décroche son heure de gloire trois ans plus tard avec « Run Come Save Me », un second album manifeste qui propulsa la griffe ragga et le flow du rappeur dans un nuage de beats saisissant, couronné par l'hymne Witness (01 Hope).

Alors que son turbulent cadet Dizzee Rascal donnait naissance au grime  londonien, Roots Manuva prit le temps de décliner son talent et de mûrir son style avec 4 albums en dix ans, presque tous des classiques mais une fréquence de sortie assez faible dans un genre musical où la compétition est si féroce.

Savamment distillé depuis le printemps, son retour prend d'abord la forme d'un EP et les noms de Four Tet  et du new-yorkais Machinedrum, deux producteurs très inspirés par le hip-hop dont il s'est entouré pour ce nouveau disque. "Like A Drum"  est un titre chaleureux (finalement non présent sur l'album), où le rappeur se fait narratif et prend appui sur un rythme dowtempo et une ligne de sax qui évoque Blockhead.

Avec "One Thing", nouvel extrait de *Bleeds * dévoilé il y a une dizaine de jours, Roots Manuva propose une accélération, des ambiances plus sombres et retourne au mix de ragga et de dub dont il est si friand, jusqu'à flirter quasiment avec la trap sur ce premier single percutant :

Egalement crédités derrière la console, le vétéran Adrian Sherwood (Primal Scream, Depeche Mode) et le jeune beatmaker Fred ont passé du temps en studio avec Smith, ce qui promet donc un disque aux allures multiples*. Bleeds * est attendu le 30 octobre prochain sur le label Big Dada.

Tracklist:

01. Hard Bastards

02. Crying

03. Facety 2.11

04. Don’t Breathe Out

05. Cargo

06. Stepping Hard

07. Me Up!

08. One Thing

09. I Know Your Face

10. Fighting For