Menu
Écouter le direct

L’hommage poignant de Cat Power et Matthieu Chedid à Philippe Zdar

Publié lepar Ghislain Chantepie
Philippe Zdar en 2005 à Paris (Jean Baptiste Lacroix/WireImage)
Philippe Zdar en 2005 à Paris (Jean Baptiste Lacroix/WireImage) ©Getty

Chan Marshall a mis en ligne une reprise émouvante du hit de Cassius « Toop Toop », un an tout juste après le décès brutal du producteur français.

C’était il y a un an à peine. Au petit matin du 20 juin 2019, la French Touch se réveillait en deuil, sonnée par l’annonce de la disparition brutale de Philippe Cerboneschi dit « Zdar ». Âgé de 52 ans, le musicien français venait alors de succomber des suites d’une chute accidentelle depuis le balcon de son appartement parisien laissant pétrifiés ses proches et les millions de fans de son duo Cassius.

Zdar faisait partie de la première génération de la French Touch, celle de ces producteurs qui abordaient la cinquantaine tout en demeurant 20 ans après l'explosion de ce mouvement, les icônes du seul courant musical made in France parvenu à conquérir les charts du monde entier. Quasi spin-off de son tandem Motorbass mené avec Etienne de Crecy au milieu des années 90, Philippe « Zdar » s’était allié à son vieux pote Hubert « Boom Bass » Blanc-Francard à la fin de la décennie pour créer Cassius, suite de leur géniale Funk Mob et l’un des projets les plus excitants et les plus groovy dans la vague de productions house qui déferlait alors sur l’Hexagone. 

Les disques de Cassius furent rares, cinq albums seulement en presque 20 ans de carrière. Certains ont été oubliés comme l’excellent Au Rêve mais les tubes du duo ont toujours marqué les esprits. Avant l’inattendu I < 3 U SO il y a 10 ans, Toop Toop et ses guitares électriques lancinantes sonnaient ainsi déjà en 2006 comme le premier retour d’un tandem qui a toujours cherché à ouvrir ses productions à de nombreux artistes. Avec Ibifornia dix ans plus tard, Cassius invitait ainsi au micro Cat Power sur plusieurs titres de ce quatrième album au cadran solaire assumé.

Un an après sa disparition, la chanteuse américaine a choisi aujourd'hui de rendre hommage au producteur français en dévoilant une reprise émouvante de Toop Toop, enregistrée au studio de Zdar quelques jours après son décès. Accompagnée de Matthieu Chedid à la guitare, Chan Marshall y susurre dans une version acoustique aussi inédite qu'improvisée les rimes ce banger devenu un classique, avec la grâce et l’émotion qui sont les siennes. Merci Chan.