Menu
Écouter le direct

Exclu : "Malume", la sono ardente de Mawimbi et Spoek Mathambo

Publié lepar Ghislain Chantepie
 Mawimbi Records
Mawimbi Records

Le collectif électronique invite l'hyperactif producteur sud-africain sur un nouveau titre extrait de leur premier album.

C’est le jour J pour Mawimbi. Actifs dans les clubs de la capitale depuis le début des années 2010, le collectif parisien s’apprête à publier cette semaine un premier album consacrant les liens palpitants qu’ils nouent depuis leurs débuts entre rythmes électroniques et traditions africaines. Pour ces cinq activistes, une nouvelle page s’est ainsi écrite ces derniers mois avec la composition et l’enregistrement d’un disque en mains propres. Après avoir partagé leur goût de la fusion afro-électronique au travers de compilations, djs sets, ou via les sorties de leur label éponyme, les Mawimbi (ondes en swahili) dévoileront ainsi ce vendredi leur premier long-format très justement baptisé Bubbling.

Car de l’effervescence, ce nouveau disque en est plein tant il cherche à restituer la richesse et la variété d’influences où se croisent afrobeat contemporain, disco-highlife, et jusqu’à la cumbia la plus mutante. C’était ainsi le cas, déjà, du premier titre dévoilé en fin d’année dernière par le collectif qui enrôlait, pour l’occasion, l’excellent trio colombien Ghetto Kumbe sur l’entêtant El Caribe. Cette impression de fièvre tropicale est d’ailleurs l’un des fils rouges de ce Bubbling qui invite également à son micro d’autres figures de l’afro-futurisme tels que le Ghanéen Kweku Sackey alias K.O.G. (comprenez Kweku of Ghana) ou encore le foisonnant producteur sud-africain Spoek Mathambo.

La moitié de Batuk est ainsi, lui aussi, de la partie sur cet album de Mawimbi au travers du morceau Malume, un hommage en règle à la fournaise de légendaires boums sud-africaines. A la fin des années 80, alors que le régime de l’apartheid vivait ses dernières heures, les artistes du pays inventèrent alors une sorte de post-disco locale, boostée au groove électronique et à la chaleur de la soul américaine. Cette niche musicale aussi chaleureuse que méconnue, celle de la soul dite « bubblegum » et du synth-boogie, les Mawimbi invitent donc Spoek Mathambo à la célébrer dans ce Malume entêtant en compagnie de son compatriote Morena Leraba, le berger-rappeur du Lesotho déjà aperçu au fil de l’aventure Africa Express. N’oubliez pas de monter le son.

"Bubbling", le premier album de Mawimbi, est à découvrir en écoute intégrale le 25 juin sur le Bandcamp du groupe.