The Divine Comedy "Victory for the Comic Muse"

- parlophone
Victory for the Comic Muse

Neuvième acte pour The Divine Comedy, comme en réponse à leur premier album, il s’appelle « Victory for the comic muse ».

Neil Hannon dit avoir écrit cet album presque par hasard, le cœur à d’autres ouvrages, entre Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg pour ne citer que les françaises… Alors une par une les chansons lui sont venues, sans pression. Un album spontané, il dit.
Neuvième acte pour The Divine Comedy, comme en réponse à leur premier album, il s’appelle « Victory for the comic muse ». En 1990 paraissait « Fanfare for the comic muse »... le temps passe et, selon le chanteur, le plaisir grandit.
Onze morceaux de pop élégamment orchestrés, et au beau milieu : une fugue. Pour six mains, au piano. Inattendue. D’aucun disent que ce morceau coupe le disque en deux, et ouvre sur un univers plus lumineux. La lumière nous arrivait déjà à l’écoute de « Mother dear » ou de « A lady of a certain age ».
Et même quelques accents de country pour ceux qui aiment…

Commentaires