Vic Moan "Skinny Man"

- Train Fantôme
Skinny Man

A 70 ans, le songwriter américain de Belleville sort un nouvel ovni musical produit et arrangé par Fred Pallem. Vic Moan est en concert le 1er décembre au New Morning à Paris.

Une voix grave et chaude tout de suite identifiable, des textes poétiques décalés et une musique inclassable, véritable Kaléidoscope des styles que l'artiste a connu tout au long d'une vie bien remplie. Le natif du New Jersey s'est installé à Belleville en 1982 a travaillé entre autres avec Les Rita Mitsouko, Vincent Ségal, Seb Martel, Cyril Atef, Matthieu Chedid, Emily Loizeau, Thomas de Pourquery ou Hervé Salters de General Elektriks. Après un premier album Soul Kiss sortit en 1998, son titre Nude For Love est repris par Bumcello, Vic Moan sort ensuite The Unknown Shoulder avec ses fidèles complices de la scène rock et jazz.

Le géant à la mandoline électrique a écrit pour le théâtre, publié un recueil de poèmes, tourné avec la contrebassiste Sarah Murcia... Cette année, Vic Moan s'est associé au magicien du Sacre du Tympan Fred Pallem pour réaliser son nouvel album Skinny Man. Ce nouvel ovni, qui fleure bon les années 70 et 80, a été enregistré aux États-Unis avec des amis de longue date comme Herbie Hynde, Ben Dover, Manny Balestrero, et à Paris avec Emiliano Turi (Ornette, Jeanne Added, Rokia Traoré)...

Au cours de sa première vie aux Etats-Unis, Vic Moan a découvert le jazz en écoutant Mingus et s'est mis à la contrebasse (qu'il a volée dans son lycée). Après avoir écumé les clubs jazz, il découvre le folk au festival de Newport et envoie bouler l'un de ses grands représentants Tim Hardin qui lui propose d'être son bassiste. Il s’inscrit dans une école d’art à New York pour étudier la sculpture, rencontre Philip Guston, Morton Feldman, et John Cage. Il travaille ensuite dans une usine à papier près de Woodstock, devient libraire à Berkley pendant une décennie et y découvre les artistes anglais, les basses jamaïcaines, le punk ou la soul. Oui Vic Moan a eu mille vies et autant d'influences artistiques. C'est cette richesse que Fred Pallem a réussi à mettre en lumière, sans la canaliser, sur les dix titres de ce "Skinny Man". Rythmes ska, reggae, grooves en tous genres, rock furieux, Vic Moan fait danser ses textes avec la liberté du punk. 

Musiciens de "Skinny Man" :
VIC MOAN, chant, mandocaster
HERBIE HYNDE, claviers
FRED PALLEM, guitares, arrangements
BEN DOVER, basse
EMILIANO TURI, batterie, percussions
REMI SCIUTO, saxophone alto
MANNY BALESTRERO, saxophone ténor
BARBECUE BOB, saxophone baryton
JOSS MIENNIEL, saxophone ténor sur Who's Laughing
LISA SPADA, SANDRA NKAKE, NATHALIE REAUX, LUCRECE SASSELA : chant

Commentaires