Get The Blessing "Lope & Antilope"

- Naim Jazz
Lope & Antilope

"Lope & Antilope" est le quatrième album du groupe et tandis que l’esprit irrévérencieux est toujours là, les rythmes se font plus doux.

Quand le quatuor de Bristol Get The Blessing a remporté le BBC Jazz Award en 2008, Le bassiste Jim Barr a déclaré que les musiciens du groupe étaient «le versant punk du jazz». Près de six ans plus tard, le postulat est toujours vrai, mais avec une pointe de nuance. "Lope & Antilope" est le quatrième album du groupe et tandis que l’esprit irrévérencieux est toujours là, les rythmes se font plus doux. Get The Blessing sera en concert les 14 et 15 février au Triton à Paris.

Get The Blessing nouvel album "Lope & Antilope"

Get The Blessing nouvel album "Lope & Antilope" © Tom Barnes

Formé en 2000, le quatuor anglais est resté le même avec la section rythmique de Portishead, Jim Barr à la basse et Clive Deamer et à la batterie, ainsi que Pete Judge à la trompette et Jake McMurchie au saxophone. Tout cela en plus d'autres engagements individuels, et non des moindres puisque Clive Deamer est le deuxième batteur live de Radiohead. Un vieil ami et collaborateur du groupe - et guitariste de Portishead - Adrian Utley est venu également faire une apparition en tant qu'invité. Tim Allen, le guitariste de Bat for Lashes, a quant à lui supervisé les séances d’enregistrement.

Enregistré dans une usine de poterie désaffectée dans le Pembrokeshire, n’était écrit au préalable et tout l'album est sorti en quatre jours d’improvisation. Le point de départ était souvent une expérimentation à base d’effets sonores, à la fois acoustiques et électriques, à laquelle sont venus s’ajouter un rythme puis une mélodie ou un solo. L'utilisation de pédales d'effets et autres gadgets électroniques est devenue une composante importante des concerts de Get The Blessing, mais jusqu'à présent cette partie n'avait jamais été pleinement intégrée dans le processus d'enregistrement comme ce fut le cas pour "Lope & Antilope".

En concert Get The Blessing utilise tout un tas d'effets comme on peut le voir sur ce live de 2012 : 

De même que l'utilisation extensive du delay pour les cuivres, la piste la plus rock de l'album, 'Little Ease " dispose également d’une trompette passée par une pédale de distorsion (acheté d’occasion le jour de la première session d'enregistrement). Le saxophone a subi le même traitement sonore, produisant parfois des effets de Theremin comme sur le titre « quiet ». Cela pourrait amener à penser que Lope & Antilope est un album rauque, mais c’est finalement tout le contraire. Lope & Antilope est plus riche que l’album précédent, passant de l'ambiance atmosphérique de «Luposcope » à la pulsation menaçante, nordique de «Viking Death Moped»- mais tout au long de l’album, ce sont les riffs de basse caractéristiques qui donnent à l’album la touche unique Get The Blessing. A découvrir absolument !

Commentaires