Hannah Williams & The Affirmations "Late Nights & Heartbreak"

- Record Kicks
Late Nights & Heartbreak

La tornade soul britannique sort son deuxième album "Late Nights & Heartbreak" produit par le magicien de The Heliocentrics Malcolm Catto.

Depuis l'ouragan Amy Winehouse, la scène soul des îles britanniques n'en finit plus de révéler des artistes qui n'ont rien à envier à leurs cousins outre-Atlantique.  On connaissait Michael Kiwanuka, Alice Russell ou Harleighblu, voici la chanteuse Hannah Williams. Son nom ne vous dit peut-être rien pourtant la chanteuse anglaise a été encensée par le gotha de la soul comme la regrettée Sharon Jones ou Charles Bradley et ce, dès son premier album Hill Of Feathers en 2012. La tornade de la musique soul vient de sortir son deuxième opus Late Nights & Heartbreak accompagnée par un nouveau groupe originaire de Bristol, The Affirmations. Le résultat est un sommet de groove addictif et de soul viscérale teintée d’ambiances psychédéliques. 

Fille d'un pasteur passionné de musique, Hannah Williams a intégré la chorale de l’église à l’âge de 6 ans. Elle y a développé ce chant puissant et bouleversant qui survole les 13 nouveaux titres de l'album. Entre quelques sommets de groove dévastateur (Still in My Head, Woman Got Soul), la chanteuse et ses musiciens nous gratifient ici de somptueuses balades soul au tempo délicat (Another Sunrise, Your Luck Can Change). Une soul old school, rageuse et subtile, produite par le magicien de The Heliocentrics Malcolm Catto qu'on a déjà vu aux côtés de Mulatu Astatke, Orlando Julius, Melvin Van Peebles, Quantic, Dj Shadow ou Madlib. Entre Sharon Jones et Janis Joplin, Hannah Williams délivre ici une version dantesque du cultissime Dazed and Confused écrit par Jake Holmes en 1967 et popularisé deux ans plus tard par Led Zeppelin.

Commentaires