Cheick Tidiane Seck "Guerrier"

- Universal Jazz
Guerrier

Du Togo à New York, de la Côte d’Ivoire à Paris, avec comme ligne de mire la scène effervescente de Bamako, ce quatrième album de Cheick Tidiane Seck reflète une liberté musicale insolente

Treize ans après le majestueux "Sarala", Cheick Tidiane Seck, le guerrier toucouleur des claviers, est de retour avec "Guerrier". En douze titres fluides et organiques, Cheick Tidiane Seck impose aisément l’une de ses plus belles réalisations musicales. 

Cheick Tidiane Seck sort son troisième album.

Cheick Tidiane Seck sort son troisième album. © Lucile Reyboz

Cheick chante, joue de la guitare, du piano et de la calebasse : "Je suis un musicien, qui peut passer d’une simple mélodie folklorique à des harmonies modernes et sophistiquées", explique-t-il. On a coutume de dire que Cheick Tidiane Seck s’est illustré dans tous les registres, aussi à l’aise sur le terrain mandingue qu’en terre jazz, jouant aux avant-postes de la jungle londonienne ou auprès des pointes de la scène hip-hop parisienne.

Le voilà de retour, pour un nouveau disque enregistré entre Paris, Londres et Bamako, cette fois seul aux manettes de cet ovni qui aurait très bien pu se baptiser "Kelena Foli", "la musique tout seul" en bambara : "Je me suis fait plaisir. Je savais que j’en étais capable, mais c’est la première fois que je franchis le pas sur disque."

Du Togo à New York, de la Côte d’Ivoire à Paris, avec comme ligne de mire la scène effervescente de Bamako, ce quatrième album de Cheick Tidiane Seck reflète une liberté musicale insolente. Il célèbre avec éloquence la grandeur de la musique malienne et la vision artistique de l’un de ses plus valeureux représentants.

 

Commentaires