Esperanza Spalding "Chamber Music Society"

- Socadisc
Chamber Music Society
© DR

La talentueuse jeune chanteuse et contrebassiste nous laisse sans voix.

Depuis son plus jeune âge, Esperanza Spalding sait ce qu’elle veut. A 4 ans, elle découvre lors d’une émission télé, la violoncelliste Yo Yo Ma. Comme une évidence, une révélation, Esperanza dira plus tard : « C’est à ce moment là que j’ai décidé que je voulais faire quelque chose dans la musique ». Dès lors, la musique ne la quittera plus. En un an elle apprend le violon et intègre The Chamber Music Society, un orchestre ouvert aux enfants et adultes, dont elle deviendra maître concertiste à 15 ans. Entre temps elle découvre la contrebasse et étend son univers musical au rock, funk, hip hop, jazz et blues.
A 16 ans, Esperanza est la plus jeune bassiste de la Portland State University et à 20 ans, la plus jeune enseignante de la prestigieuse Becklee School of music de Boston.
Contrebassiste et chanteuse au talent prometteur, Esperanza se fait rapidement remarquer. Encouragée par Pat Metheny, elle enregistre « Junjo » son premier album, en 2005.
« Chamber music society », titre en hommage à sa première famille musicale, est le troisième volet de ce parcours assez étonnant.

12 titres originaux reflets de la créativité d’Esperanza Spalding, qui perfectionniste et exigeante, prête attention au moindre détail.
Subtile, élégante avec cette touche particulière et unique dans la voix, assurément Esperanza Spalding est une artiste qui compte sur la scène du jazz vocal actuel.
Cet album aujourd’hui en sélection Fip, lui offre aussi l’occasion de belles rencontres, interprétants deux titres en duos avec des artistes qui comptent beaucoup pour elle : Milton Nascimento et Gretchen Parlatto.

Commentaires