Jî Mob "Bankrobber"

- La maison
Bankrobber

Camarade de jeu de Sandra Nkaké, des Troublemakers ou encore de Jeff Sharel, Jérome "Jî" Dru est un flûtiste déjanté et touche à tout. Et son disque est à son image.

Jérôme "Jî" Dru serait comme un Magick Malik rock mais plutôt version malfaiteur du son. Son disque "Bankrobber" évoque les préparatifs d’un hold up dont tout nous indique qu’il ne passera pas l'épreuve du feu.

Personnages hauts en couleurs, ambiances de polar ou de roman noir, ce voyage en 12 titres délgingués nous rappelle combien l’humour noir et la musique font bon ménage.

Jî Mob propose son troisième album, un disque Fip.

Jî Mob propose son troisième album, un disque Fip. © RF

La flûte de Jî Mob est suivie par du rock dandy hypnotique, du funk ou du ska anglais. Flûtiste et vocaliste tout terrain envahissant tout un univers pop, il est l’expression même d’une jeune génération de musiciens décompléxée, loin des clivages classiques.

Il a posé sa flûte et sa voix dans un registre soul, jazz, hip hop, electro ou encore world. Sur la route ces dernières années avec Sandra Nkaké, Troublemakers, Doctor L, etc. En 2006, il s’affirme en tant qu’artiste lead avec le premier album du projet Jî Mob, "Director’s cut", suivi en mai 2007 de "Director’s Cut Revisited", collection de dix remixes.

Soutenu par les médias et le public, la tournée de l’album voit le groupe Jî Mob se transcender au fil des concerts, aux frontières du jazz et de la musique soul. Le second album, "Power to the people !" paraît en 2008, et si le pouvoir n'est pas au peuple, il l'est définitivement à Jî Mob.

 

"Bankrobber" comprend douze titres :

 1. New Style
 2. Give Me The Cash
 3. The Car is Ready
 4. Don't Shoot That Guy
 5. One O'clock
 6. Bathroom
 7. The Freaky Dancer
 8. Machine Gun
 9. The Gunshot
10. Tchkiy Baw
11. Nasty
12.  Catch Me!

Commentaires