Mario Canonge "Zouk Out"

- Aztec musique / Pias
Album jazz de la semaine
Zouk Out

Avec une pléiade d'invités, le pianiste martiniquais célébre la richesse des musiques caribéennes dans un jazz métisse qui rend hommage aux origines du zouk.

Quelques mois après avoir sorti Quint'Up, un projet enregistré en co-leader avec le contrebassiste marseillais Michel Zenino, Mario Canonge présente son quatorzième album Zouk Out. Le pianiste martiniquais continue de célébrer la richesse des musiques caribéennes dans un jazz métisse aux harmonies subtiles et aux mélodies lumineuses. Un album de jazz aussi introspectif qu'ouvert sur le monde qui rend hommage aux origines du zouk avec une place majeure à ces syncopes mélodieuses propres aux Antilles françaises.

"Zouk Out est ma conception personnelle d’un jazz aux influences caribéennes. Il respecte nos traditions musicales rythmées par ce puissant marqueur originel qu’est le tambour. Moins populaire que ses consoeurs insulaires hispanophones et anglophones, les syncopes propres aux Antilles françaises n’en sont pas moins mélodieuses." Mario Canonge

Rien d'étonnant alors de retrouver sur ce projet le prodige guadeloupéen Arnaud Dolmen à la batterie et son complice martiniquais Michel Alibo à la basse. Un trio rejoint par le percussioniste brésilien Adriano Tenorio qui vient enrichir un peu plus les pulsations de cette excursion caribéenne où les balades délicates et aériennes côtoient les chorus jazz irrésistibles et les rythmiques fiévreuses d'une batucada, d'un zouk en liesse ou d'un groove haletant. Une pléiade d'invités complète cette aventure formidable comme le flûtiste cubain  Orlando "Maraca" Valle, les chanteurs Ralph Thamar et Erik Pédurand, les chanteuses Annick Tangorra et Cynthia Abraham le pianiste Winston Berkeley, le guitariste Ralph Lavital, le trompettiste Josiah Woodson, le tromboniste Michael Joussein...

Mario Canonge

Mario Canonge © Patrick Sorrente

Mario Canonge est en concert le 26 janvier 2019 au New Morning à Paris.

Commentaires