Maher Beauroy "Washa!"

- Déclic Jazz & Aztec Musique
Album jazz de la semaine
Washa!

Avec ce premier album enregistré en quintet, le pianiste martiniquais signe une oeuvre sophistiquée de jazz contemporain, s'inspirant de ses racines caribéennes, de la musique classique et de ses voyages.

Washa! est une interjection que l’on utilise beaucoup en Martinique pour dire en créole l’instant, le flash. C’est le son de la lame qui ouvre un chemin dans les herbes hautes, c’est le fracas des vagues face à tous les horizons. Un titre parfait pour cette oeuvre intense gravée sur le fil pendant 12 heures d’affilée à Boston par ce musicien virtuose digne héritier des pianistes antillais Mario Canonge, Alain Jean-Marie ou Marius Cultier. Un premier album au langage rythmique et aux harmonies complexes puisées dans les racines afro-caribéennes et une parfaite maîtrise des codes du jazz et de la musique classique. Maher Beauroy alterne avec inventivité et en toute liberté lyrisme et tempêtes des pulsations rythmiques.

Maher Beauroy a étudié la musique en Martinique puis à Paris avant de se réaliser son rêve à la prestigieuse Berkley School of Music de Boston et d'approfondir son art auprès d'Eddy Gomez ou Jacques Schwarz-Bart. Il y restera trois ans et en sortira diplômé et récompensé par le "Performance Division Piano Award" en 2017. Un apprentissage qu'il a enrichi en sillonnant la planète, multipliant, depuis deux ans, les concerts et les rencontres artistiques comme sur le projet Insula où il rendait hommage à l'essayiste anticolonial Frantz Fanon aux côtés du oudiste franco-algérien Redha Benabdallah et du percussionniste brésilien Adriano Tenorio. 

Maher Beauroy @ Mike Ibrahim

Maher Beauroy @ Mike Ibrahim

Washa! est un premier voyage riche de toutes les expériences du musicien qui signe ici la majorité des titres et arrange un standard martiniquais, La Sirène de Loulou Boislaville. Un album remarquable enregistré avec des musiciens d'horizons multiples comme la bassiste Lucy Clifford, le batteur Jessie Cox, le violoniste Antoine Beux, le vibraphoniste Julian Velascò ou encore Adriano Tenorio sur le titre Ti Man-may.

Maher Beauroy est en concert :
le 3 mai : au salon MUSICORA 2019 à Paris
le 9 mai : à l’Arobase à Schoelcher en Martinique
le 14 juin : au Club Nubia à Paris

Commentaires