Sofie Sörman "Vindarna"

- 21lab - Socadisc
Album jazz de la semaine
Vindarna

Grâce et fraîcheur pour ce bel album de jazz chanté en suédois.

Après Ripples, mis en lumière par FIP en 2014, le 27 avril dernier, la chanteuse Sofie Sörman sortait son deuxième opus Vindarna. Entre tradition et modernité, chacune de ses chansons parle de son peuple, de son rapport à la forêt, au bonheur fragile, à la mélancolie … Le titre, qui signifie le vent, est une célébration de la nature et des éléments. 

"Dans notre monde trouble et incertain, il est un appel à la résistance face à la crainte d’une tempête qui peut survenir". Sofie Sörman

La douceur de sa voix pure et sûre, sans artifices, portée par les arrangements sobres et le jeu très classe du pianiste Armel Dupas, du contrebassiste Joan Eche-Puig et du batteur Karl Jannuska, nous plonge dans la beauté d’un hiver scandinave qui espère la lumière d’une aurore boréale.  

Le chant et la pratique musicale individuelle ou collective sont très répandus en Suède. Dans le programme scolaire une éducation artistique complète et obligatoire est proposée dès les premières années et jusqu’à l’Université. En plus de la théorie et l’histoire musicale, les enfants s’initient aux esthétiques musicales diverses afin de s’ouvrir au monde. Sofie Sörman a donc grandi entre chants populaires, musique classique, pop, rock et jazz....

"En Suède, la voix fait partie de la vie dès l’enfance. Il y a des chorales partout, à l’école comme à l’église, chanter est un moyen d’expression essentiel. Quant à la présence marquante des Suédoises dans le monde du jazz, c’est tout simplement le résultat de l’égalité des sexes qui domine chez nous."  Sofie Sörman

Espérons qu’elle ait retrouvé une égalité aussi évidente à Paris, où elle vit depuis près de 20 années ! 

Photo de Photo Anna Sundström

Photo de Photo Anna Sundström

Vindarna est le témoin de l'accomplissement de Sofie Sörman. Enceinte de sa fille Sia, elle travaillait ces morceaux traditionnels scandinaves, "en partant des paroles, du mood de chaque chanson, plutôt que d'une version déjà enregistrée afin de garder une fraîcheur et un point de vue de Paris, illustrant mon parcours d'expatriée" rapporte-t'elle.
La naissance de sa fille Sia a activé son désir de chanter dans sa langue maternelle et l’a ouverte vers de nouvelles émotions. 

En concert le 22 mai au Sunside à Paris

Commentaires