Harold López-Nussa "Un Día Cualquiera"

- Mack Avenue Records / PIAS
Album jazz de la semaine
Un Día Cualquiera

Le trio jazz du pianiste nous invite à une fresque romantique dans l'extraordinaire richesse de la musique cubaine.

"C’est de Cuba que ma musique vient, et c’est le lieu dont elle raconte l’histoire" déclare en préambule le pianiste né à la Havane en 1983 dans le quartier de Vedado. Sur son album précédent El Viaje, l'artiste nous invitait à une rêverie merveilleuse, un voyage irréel entre Cuba, l'Afrique et les Antilles avec la complicité du bassiste Alune Wade. Avec Un Día Cualquiera, Harold López-Nussa revient aux sources, à son trio original, avec son jeune frère Ruy Adrián López-Nussa à la batterie et aux percussions, ainsi que le bassiste Gaston Joya, un groupe que le pianiste a créé pour la première fois il y a dix ans de cela, à Cuba !

Ce sont mes amis les plus proches ainsi que deux des plus grands musiciens de ma génération à Cuba. Lorsque l’on joue ensemble, il y a toujours quelque chose d’unique qui se passe et je me sens à l’aise et libre, parce qu’ils savent comment ma musique fonctionne et où je veux aller, musicalement, avant même que j’y aille. Harold López-Nussa

Si Harold López-Nussa a commencé le piano à 8 ans, il ne s'est plongé dans le jazz qu'à 18 ans. Les créations de ce compositeur hors pair et improvisateur inventif reflètent la richesse et la diversité de la musique cubaine, combinant des éléments classiques, folkloriques et populaires, et les improvisations jazz. Sur Un Día Cualquiera ("Une journée ordinaire"), il célèbre le compositeur cubain Ernesto Lecuona qui intégrait à sa musique classique les rituels religieux afrocubains, le son et le danzón. Dans un swing délicat le trio rend hommage au défunt pianiste Bebo Valdés puis à Cesar Portillo de la Luz avec une reprise superbe de son bolero Contigo En La Distancia

Harold López-Nussa Trio

Harold López-Nussa Trio © Gabriel Bianchini

Sur Mi Son Cerra’o, le trio nous entraine dans une de ces descargas digne des grandes jam-sessions du maître Cachao. Ce n'est pas la virtuosité de son jeu, évidente, qui importe ici mais bien cette faculté rare de développer des mélodies et des émotions avec une finesse et une inventivité inouïes, aidé par une rythmique à l'unisson.  

Harold López-Nussa Trio est en concert :
le 7 juillet : Saint Canaat
le 9 juillet : Jazz à Porquerolle
les 12 & 13 juillet au Sunside à Paris

Commentaires