Daniel García Trio "Travesuras"

- ACT/PIAS
Album jazz de la semaine
Travesuras

Le pianiste présente un album scintillant et réjouissant qui unit jazz contemporain et flamenco.

L'Espagne est à la convergence de multiples cultures et traditions : on y trouve des influences de la musique africaine, de la musique celtique, de la musique du Moyen-Orient, de la musique médiévale européenne...Ce riche berceau a nourri profondément l'imaginaire et la pratique du pianiste Daniel García. Ici il mêle avec audace et vitalité le jazz et le flamenco qui sont pour lui comme des frères. "Ils ont des points essentiels en commun: l'expression de soi, un engagement total au moment de faire de la musique, plus l'expérience profonde du moment ". Le nom de son nouvel album Travesuras (qui signifie  farces ou méfaits) se veut exprimer l'attitude naîve des enfants lorsqu'ils découvrent le monde. C'est avec cette même innocence que Daniel García souhaite aborder sa musique :

Travesuras sorti le 26 avril 2019, a été enregistré, mixé et masterisé à Madrid aux Studio Uno et Camaleon. Les timbres de la musique classique se parent des rythmes du flamenco et des harmonies jazz et nous mènent vers l'expérience de l'improvisation.

Pour ces échanges intenses il est entouré de ces fidèles compagnons de scène, le bassiste Reinier Elizarde "el Negrón" ( (Avishai Cohen, Alfredo Rodriguez) et le batteur Michael Olivera ((Alfredo Rodriguez, Iván Melón), un tandem très solide et créatif de la scène espagnole. Le flûtiste Jorge Pardo que l'on a vu aux côtés de Paco de Lucía, Camarón de la Isla ou encore Chano Domínguez, est invité sur quelques morceaux.  

Daniel García - Photo de Mara Saiz

Daniel García - Photo de Mara Saiz

Né en 1983 à Salamanque de parents espagnols, Daniel García a tout d'abord travaillé la guitare flamenca avant de se consacrer à l'apprentissage du piano, notamment auprès du musicien de jazz panaméen Danilo Pérez. On l'a vu aux côtés d'Arturo Sandoval, Greg Osby, Jorge Drexler, Javier Colina, Jorge Pardo, Antonio Serrano, Guillermo McGill, Perico Sambeat, Alain Pérez ...

Commentaires