Kurt Elling "The Questions"

- Okeh / Sony
Album jazz de la semaine
The Questions

Le crooner multi-récompensé s'associe à Brandford Marsalis et s'interroge sur notre société dans une collection de reprises romantiques de Bob Dylan, Paul Simon, Jaco Pastorius, Carla Bley...

Chanteur à la technique hors du commun, capable d’embrasser un répertoire de ballades ou de se lancer dans une fantaisie scat, le crooner moderne s'est imposé en une vingtaine d'années comme l'une des grandes voix du jazz vocal avec sept albums chez Blue Note puis quatre avec le label Concord. En 2016 Kurt Elling signe chez Okeh, The Beautiful Day, un album de Noël original et chante avec le quintet de Branford Marsalis sur Upward Spiral. Trois ans plus tard, le saxophoniste a répondu à l'invitation de Elling, sur trois titres, et produit même le nouvel opus du chanteur The Questions.

Comme une réponse musicale à une période anxiogène, le chanteur de Chicago s'illustre une fois de plus par la grande diversité du choix de son répertoire et la beauté pure des reprises de Bob Dylan (A Hard Rain’s A-Gonna Fall), Leonard Bernstein (Lonely Town), Rodgers & Hammerstein (I Have Dreamed de Le Roi et moi), Paul Simon (American Tune) et réadaptations du répertoire d’artistes cultes (Jaco Pastorius, Carla Bley, Joey Calderazzo).

Kurt Elling / Photo Anna Webber

Kurt Elling / Photo Anna Webber

Nous sommes deux musiciens avec une démarche similaire. Nous cherchons à pousser au maximum notre créativité en tant que jazzmen. Mais nous prenons évidemment en compte l’héritage musical que nous ont laissé nos héros, il serait inconcevable de l’escamoter. Nous sommes là pour jouer de magnifiques mélodies et exprimer des émotions fortes. Il s’agit d’être aussi vrais que possible. Branford Marsalis

Crooner moderne , le bayton Kurt Elling s'est également rendu célèbre pour avoir mis en paroles de grands solos de jazz instrumental de Wayne Shorter, à Keith Jarrett, Dexter Gordon ou Pat Metheny. Il s'est frotté à divers styles comme le rock ou le blues en jouant avec Billy Corgan (Smashing Pumpkins), Buddy Guy et des chanteurs d’horizons différents (Oscar Brown Jr., Jon Hendricks, George Freeman), a chanté en français Marlene Dietrich (Je tire ma révérence), célébré le répertoire du duo John Coltrane et Johnny Hartman.  Pour les dix titres de The Questions, il a convoqué une pléiade de magiciens du jazz comme Marquis Hill (trompettes, bugle), John McLean (guitare), Stu Mindeman (piano, orgue Hammond), Joey Calderazzo (piano), Clark Sommers  (basse), Jeff “Tain” Watts (batterie) et bien sûr Branford Marsalis. Kurt Elling chante la douleur ou l'espoir, toujours avec la même élégance, la même chaleur, aidé ici par le swing délicat de musiciens au service d'un romantisme saisissant 

Kurt Elling est en concert :
le 17/04/18 : Boulogne-Billancourt, La Seine Musicale
le 10/04/18 : Schiltigheim,  Cheval Blanc
le 11/04/18 : Cholet, Théâtre Saint-Louis
le 13/04/18 : Caen, Théâtre de Caen
le 14/04/18 Saint Nazaire, Le Théâtre de Saint Nazaire
le 16/04/18  : Nice, Opéra Nice Côte d’Azur

Commentaires