Eric Le Lann & Paul Lay "Thanks a Million"

- Gazebo
Album jazz de la semaine
Thanks a Million

Le trompettiste et le pianiste célèbrent l'art de Louis Armstrong avec une élégance rare.

Le trompettiste et le pianiste ont joué ensemble sur l'album Life On Mars de Le Lann puis se sont retrouvés lors d’une croisière célébrant l’arrivée du premier orchestre de jazz en France en 1917. L'idée de célébrer l'ADN du swing en duo est alors apparu comme un défi aussi inattendu qu'évident. Bien avant de se lancer dans le bop, de rendre hommage à Chet Baker ou David Boxie, Eric Le Lann, conteur jazz exceptionnel a commencé par le New Orleans, inspiré par les 78t du premier grand maître du genre découvert dans la collection de disques de son père. Pianiste et compositeur exceptionnel de la nouvelle génération du jazz français, Paul Lay et son goût encyclopédique pour l’histoire du piano jazz, l'ont conduit à étudier l'art de Jelly Roll Morton et Earl Hines le menant tout droit à Louis Armstrong. Le duo s'est réuni pour célébrer avec une élégance rare le répertoire de Satchmo sur l'album Thanks a Million.

Outre deux titres originaux, le choix des titres s’est posé sur des pièces particulièrement marquantes d’Armstrong, non comme compositeur, ce qu’il fut à un moindre degré mais comme un interprète qui allait propulser ces chansons dans la galaxie des tubes : What a Wonderful World, Dinah, Mack the Knife, St. James infirmary… Le duo vit, chante, swingue, chuchote, surprend et proclame son attachement à l’univers précurseur d’Armstrong avec sincérité et poésie. La pureté mélodique des lignes, la justesse rythmique des accents, l’intuition harmonique, le sens de l’écoute et de la complémentarité, le duo excelle dans cet exercice pourtant périlleux de l'hommage à Armstrong.

Paul Lay & Eric Le Lann

Paul Lay & Eric Le Lann © Simon Tailleu

Eric Le Lann & Paul Lay sont en concert :
le 7 NOVEMBRE - PARIS SOIRÉE DE LANCEMENT BAL BLOMET
le 28 NOVEMBRE – MARSEILLE HÔTEL C2
le 8 MARS – RENNES JAZZ À L'ÉTAGE
le 17 MARS – ORTHEZ
le 5 AVRIL – COUTANCES JAZZ SOUS LES POMMIERS

Commentaires