Julian & Roman Wasserfuhr "Relaxin’ in Ireland"

- ACT
Album jazz de la semaine
Relaxin’ in Ireland

Après leurs aventures new-yorkaises en quintet sur l'album "Landed in Brooklyn", les frères Wasserfuhr ont invité le violoncelliste Jörg Brinkmann pour une ballade jazz irlandaise.

Depuis leur premier opus Remember Chet sorti en 2006, Julian (à la trompette) et Roman (au piano et claviers) font partie des musiciens les plus en vue outre-Rhin. Cinq albums plus tard, les deux musiciens allemands sont restés fidèles à ce jazz de l'émotion, simple, précis, sans note superflue et toujours au plus près de la mélodie. Un jazz lyrique et impressionniste souvent directement inspiré par le lieu où il est joué. Après le voyage musical de Julian & Roman Wasserfuhr pour rencontrer l'élite à Göteborg en Suède en 2009 et une session palpitante à Brooklyn en 2017, les deux frères, originaires du paisible village de Hückeswagen, près de Cologne, se sont rendus sur la côte ouest de l'Irlande et au Lettercollum Studio de John Fitzgerald à Cork.

"La suppression de la basse et de la batterie nous donne plus de possibilités pour développer des idées, une liberté harmonique bien plus grande et nous permet également de penser en arcs longs. Cela donne beaucoup plus de vigueur à la musique." Julian Wasserfuhr

Comme une ode harmonique et mélodique à l’île émeraude et à ses habitants, Relaxin‘ in Ireland nous plonge dans un jazz poétique et contemplatif où les compositions originales du trio rayonnent aux côtés d'une reprise de Claire, un tube pop de 1972 du chanteur irlandais Gilbert O'Sullivan ou d'une cover de Moondance, titre de l'album culte du songwriter de Belfast Van Morrison sorti en 1970.

Julian & Roman Wasserfuhr avec Jörg Brinkmann

Julian & Roman Wasserfuhr avec Jörg Brinkmann © Nikolas Müller

Commentaires