Guy One "#1"

- Polyphone
#1

Le musicien ghanéen exporte les rythmes et les mélodies de sa terre pour déverser une énergie explosive et un groove ensoleillé sur nos contrées.

Guy One c’est, comme l’indique le nom de son album le « number one » du peuple Frafra, originaire de Bolgatanga dans le nord du Ghana. Chanteur dans sa langue, le frafra, il est aussi joueur de kologo, un instrument traditionnel à deux cordes montées sur un manche en bois et fixé sur une calebasse servant de caisse de résonnance, à la fois mélodique et percussif.

Cet instrument est souvent joué lors de cérémonies, mariages, baptêmes ou funérailles et aussi utilisé pour invoquer le monde invisible des esprits dans les communautés animistes. Guy One va sortir cet instrument de son usage traditionnel au village pour le propulser sur la scène nationale. Il est devenu par conséquent une figure emblématique et éminemment respectée à travers son pays. Il fait figure de sage, de sorcier ou de messager pour le monde. Ainsi, il exprime dans ce nouvel album ses valeurs philosophiques appliquées à ses questionnements quotidiens tout en les reliant sur le plan spirituel. Cette spiritualité intense donne à ses performances le souffle d’une énergie qui va au-delà du langage corporel, et lui a permis de traverser et transcender les frontières en unissant le public ghanéen au-delà des différences de dialectes ou d’appartenance.

L’album #1 est un mix idéal entre un ancrage traditionnel et des musiques foncièrement contemporaines. La richesse des idées et l’instrumentation sont éblouissantes: chorales, trompettes, orgues, basses, synthés, vibraphone, saxophone et piano sont ajoutés au kologo. L'ensemble s’arqueboutent autour de la voix retentissante de Guy One. Everything You Do, You Do For Yourself est l’unique  chanson avec des paroles en anglais. Le chanteur a suivi l’exemple de son collègue et ami King Ayisoba qui a introduit avant lui l’anglais dans la musique Frafra. Le beat est vif et le rythme groove à souhait. 

Sur Estre, Guy One invite Florence Adooni, l’une des voix les plus importantes de la musique Frafra, et l’arrangeur Max Weissenfeldt qui redonne un côté très pop aux mélodies traditionnelles comme sur Bangare Tomme. C’est d’ailleurs grâce à ce dernier que Guy One a trouvé une audience internationale car Max Weissenfeldt est aussi le gérant du label allemand Philophone spécialiste des musiques africaines qui a dégoté pour nous cette pépite.

L’album de Guy One #1 sortira le 26 janvier prochain.

Commentaires