Menu
Écouter le direct

"Mes péchés s'accumulent", la nouvelle fable sensuelle de Françoiz Breut

Publié lepar Guillaume Schnee
Françoiz Breut @ Simon Vanrie
Françoiz Breut @ Simon Vanrie

Avant la sortie de son septième album "Le Flux Flou de La Foule", l'artiste dévoile un premier titre langoureux et amoureux sur l’exploration des corps.

Quatre ans déjà que l'on attendait le successeur de son album Zoo, bestiaire pop fantasmagorique et merveilleux enregistré avec Adrian Utley, le guitariste de Portishead. La chanteuse et illustratrice a pris son temps, occupée par plusieurs vies artistiques et par ses lectures qui, toujours, façonnent sa plume. Amoureuse des mots et de leur musicalité Françoiz Breut aime les métaphores et les métamorphoses. 

Elle a choisi l'atmosphère torride et la poésie noire de la jungle urbaine pour son nouvel album Le Flux Flou de La Foule attendu le 19 mars. En perpétuelle quête de nouvelles sonorités, la chanteuse a choisi celle d'une pop cosmique et sensuelle pour son premier single Mes péchés s'accumulent. La douceur de sa voix sublime ici les mots qui palpitent et s'entrelacent fiévreusement comme un ultime péché libérateur.

"Entre rêves érotiques et sombres réalités crues, cauchemars et fables, fragments de réflexions, désenchantements, dépressions apocalyptiques, sursauts de vie et d’espoirs, j’ai continué à observer, avec une certaine distance, un monde que je comprends de moins en moins." déclare Françoiz Breut

Pour ce nouvel album Françoiz Breut est accompagnée de Marc Melià aux synthés, Roméo Poirier aux synthés, batterie et loops, Nicolas Arnold à la guitare et François Schulz à la basse, aux percussions et à la guitare. La chanteuse a invité sur le titre Il y a une fissure dans le béton, le songwriter folk d'origine tunisienne Jawhar, auteur l'an dernier du superbe album Winrah Marah.