Menu
Écouter le direct

"A volé", le songe nostalgique de Marion Rampal

Publié lepar Guillaume Schnee
Marion Rampal / Photo Alice Lemarin
Marion Rampal / Photo Alice Lemarin

La chanteuse et compositrice sort son quatrième album "Tissé" et dévoile en vidéo une ballade folk rêveuse aux accents louisianais.

Jazz, chanson, musique classique ou folklorique, qu'importe les genres, Marion Rampal fait rayonner et valser les mots avec l'élégance de sa voix dans un univers poétique qu'elle dessine en toute liberté. Au gré de ses voyages et de ses rencontres, la songwriter a imaginé, façonné son propre discours musical, métisse et onirique. Après trois albums et une multitude de collaborations, avec Archie Shepp, Raphaël Imbert, le Quatuor Manfred, Anne Paceo ou le collectif Tribe From The Ashes, la songwriter et musicienne s'apprête à sortir, le 25 février, l'album Tissé réalisé avec le guitariste Matthis Pascaud et dont elle dévoile le titre A volé.

Sur cette ballade folk jazz au swing chaloupé de bal cajun, Marion Rampal nous offre un instant d'émotion pure et intime, transformant la douleur d'un amour perdu en chant créole nostalgique et rêveur. Une chanson à la beauté irréelle et à la mélodie intemporelle illustrée dans une vidéo de Martin Sarrazac, avec une chorégraphie de Jean Gaudin, où l'on peut voir Marion Rampal dans la solitude de ses pensées mélancoliques peu à peu envahie par l'énergie positive d'un bal et d'un danseur facétieux.

Pour donner vie aux douze chansons de son nouveau conte musical, la chanteuse et compositrice s'est entourée d'un collectif de complices comme le pianiste et claviériste Pierre-François Blanchard, le multi-instrumentiste Matthis Pascaud, le batteur Raphaël Chassin, le contrebassiste Simon Tailleu et le tromboniste Sébastien Llado rejoints par la batteuse Anne Paceo et les voix d'Archie Shepp et de Piers Faccini.