Ed Motta : "Your Satisfaction Is Mine"

Le 27 septembre 2018 par
Ed Motta : "Your Satisfaction Is Mine"
Ed Motta / Photo Stefano Martino

Le maître brésilien du groove sensuel et spirituel est de retour avec l'album "Criterion Of The Senses".

Après une excursion jazz-funk sur l'album Perpetual Gateways en 2016, "Le Colosse de Rio" avait déniché en mai dernier quelques perles rares de la musique disco brésilienne de la fin des années 70 aux débuts des années 80 pour la compilation Too Slow To Disco Brasil dans son immense collection de vinyles. Multi-instrumentiste, songwriter et producteur, Ed Motta est passé maître dans l'art du groove sensuel, exploitant à merveille sa voix suave et ses passions musicales allant de la soul à la fusion, du funk old-school au disco en passant par le soft rock, le tout dans un bain de lumières cariocas et bossa.

L'artiste vient de sortir Criterion Of The Senses sur le label Membran, un album très inspiré par les productions millimétrées, les mélodies solaires et le son West-Coast du groupe Stelly Dan, époque AOR, dont le cofondateur Walter Becker vient de nous quitter.

Je suis un collectionneur, j’ai plus de 30000 LP dans ma collection. Cela fait partie de ma personnalité. Objectivement c’est ce qui me pousse a faire de la musique, à me mettre au piano et a être meilleur à chaque création. Ed Motta

Eduardo "Ed" Motta, est un digger fou, gargantua des notes, des mots, de dessins, d’amour, de vin, il est aussi critique gastronomique et œnologique. L'hédoniste perpétue avec classe l'héritage de son oncle Tim Maia, le père de la soul brésilienne. Le musicien est claviériste, guitariste, bassiste, et use de son infinie culture musicale dans ses échantillonnages. Il a collaboré avec Bernard Purdie, Roy Ayers, 4 Hero, Seu Jorge, Incognito, Bo Diddley ou Ryuichi Sakamoto.

Ce nouvel album a été composé et produit à Rio dans les studios Marini, chez lui et dans ses studios Dwitza, et enregistré avec ses comparses cariocas les claviéristes Glauton Campello et Michel Limma, le batteur Sergio Melo ou la chanteuse Alma Thomas. Sur ces huit nouveaux titres oscillant entre ballades voluptueuses et groove redoutable, le géant célèbre, au fender Rhodes ou à la guitare, Stevie Wonder, chante Kafka, des poètes contemporains ou s'inspire d'une autre passion, le cinéma.

Ed Motta est en concert le 30 octobre au New Morning à Paris.

Ed Motta couv Criterion Of The Senses

Commentaires