"On The Move" nouveau titre haletant du poète Anthony Joseph

Le 17 juillet 2018 par

Avant la sortie de son album “People of the Sun”, enregistré à Trinidad, l'artiste nous invite à une transe groove et militante digne du carnaval de Port-of-Spain.

C'est un vieux rêve que réalise aujourd'hui le romancier et musicien londonien Anthony Joseph, celui de partir enregistrer son île natale à Trinité-et-Tobago, au coeur même de la capitale Port Of Spain. Depuis plus de dix ans les racines caribéennes du poète sont omniprésentes dans son oeuvre comme sur son précédent opus Caribbean Roots où il glorifiait la richesse musicale de l'archipel dans un cocktail détonant de voodoo funk incandescent, de soul surréaliste et de free jazz. Son sixième album People of the Sun, attendu le 21 septembre sur Heavenly Sweetness, est un hommage au bouillonnant Port of Spain (POS), lieu de rencontre de nombreuses cultures et porte ouverte sur l’Amérique du Sud.

Anthony Joseph

Anthony Joseph © Marlon James

À l'écoute du titre On The Move, on ne peut que se réjouir, Anthony Joseph n'a rien perdu de sa verve et de son intensité; déclamant sa poésie captivante et militante aux rythmes haletants des échos métalliques du steelpan, de percussions caribéennes  et des cris furieux de cuivres free ou soul jazz, le tout dans un groove puissant qui nous laisse pantelants. Un titre fou illustré dans une vidéo avec des images d'archives du carnaval de Port-of-Spain de 1959 ou d'un film sur l'île datant de 1979.

Et nul doute que le reste de l'album sera tout aussi riche quand on lit la longue liste d'invités : le chantre du steel-pan Len “Boogsie” Sharpe, le chanteur légendaire Brother Resistance et le groupe 3 Canal, artistes de Rapso, mélange de poésie contestataire, de soca et de calypso inventé dans les années 80. On y retrouve aussi la chanteuse Ella Andall Modupe, les percussionnistes Folasade Onilu et Mikhail Salcedo, le chanteur John John Francis, 3 Canal, le bassiste Andrew John, sa fille Meena ou l’Ibis String Ensemble.

People of the Sun est de loin mon disque le plus politique”, annonce Anthony Joseph. “J’ai invité ces artistes parce qu’ils représentent le versant révolutionnaire et militant de la musique de Trinidad. Leur musique remet en cause le statu quo et la mentalité coloniale et People of the Sun est animé par cette même force révolutionnaire. Vous n’y trouverez aucune chanson légère pour faire la fête. Anthony Joseph 

L'écrivain a enregistré avec son groupe The Spasm Band son premier album Leggo de Lion en 2007, puis un second Bird Head Son en 2009. En 2011 il sortait conjointement son quatrième recueil de poèmes Rubber Orchestras et un troisième album du même nom. Une fusion jubilatoire de soul, de funk, de rock ou encore d'afrobeat portée à son apogée sur Time en 2014 réalisé avec l'artiste new-yorkaise MeShell Ndegeocello puis Caribbean Roots en 2016.

Anthony Joseph est en concert le 4 octobre au Café de la Danse à Paris.

Commentaires