The Good, The Bad and The Queen dévoile le clip de "Merrie Land"

Le 24 octobre 2018 par
The Good, The Bad and The Queen dévoile le clip de "Merrie Land"
The Good, The Bad and The Queen © Pennie Smith

Après onze ans de silence, le quatuor de Damon Albarn revient en novembre avec un deuxième album et dresse le portrait d'un pays pré-Brexit en plein doute avec une première complainte pop.

Après avoir ressuscité Gorillaz avec la sortie de The Now Now cet été, Damon Albarn redonne vie à son supergroupe The Good, The Bad and The Queen, onze ans après un unique album homonyme. Exit le producteur Danger Mouse, cette fois c'est Tony Visconti, collaborateur historique de Bowie, qui accompagne Albarn, le bassiste des Clash Paul Simonon, le maître du rythme afrobeat Tony Allen et l'ancien guitariste de The Verve Simon Tong. Le groupe vient de dévoiler le clip du premier single de l'album Merrie Land, attendu le 16 novembre, une complainte pop douce-amère en cette ère de rupture nationale qu'est le Brexit.

"Je vois le disque The Good, The Bad and The Queen comme une version soul de Parklife, l'album de Blur sorti en 1994. Ce sont des histoires sur la Grande-Bretagne, comme c'est le cas aujourd'hui. Nous sommes allés à Blackpool. C'est là que j'ai trouvé mon énergie pour ça." Damon Albarn à Rolling Stone

Réalisé entre Londres et le Pays de Galles, ce deuxième album semble illustrer l'angoisse d'un pays en plein questionnement avant de quitter l'Union Européenne. Une atmosphère parfaitement dépeinte par ce premier clip et la pochette de l'album tirée de Au coeur de la nuit, un film fantastique à sketchs de 1945. Onze ans après la magie du quatuor fonctionne toujours et l'on retrouve avec plaisir cette pop orchestrale et hybride enrichie par le son d'un cor, d'un basson ou un hautbois et des cordes du quatuor The Demon Strings.

The Good, The Bad and The Queen couv Merrie Land

 

Commentaires