Soulwax retourne à l’essentiel

Le 19 avril 2018 par
Soulwax retourne à l’essentiel
Soulwax à Turin en août 2016 | Awakening/Getty Images

Le duo belge annonce un nouvel album pour l’été et dévoile un premier extrait bondissant.

Ce n'est donc pas un retour sans lendemain. Un an après avoir mis fin à 10 ans de silence (ou presque) avec From Deewee, premier album original du groupe depuis des lustres, les frères Dewaele annoncent aujourd’hui la sortie d’un petit frère pour le 22 juin prochain. Les douze titres qui le composent ont la particularité d’être directement issus du travail réalisé par le duo pour le superbe Essential Mix offert à la BBC en décembre dernier, et dont un premier extrait bondissant de 6 minutes reprend le nom :

Plutôt qu’une sélection de leurs coups de cœur du moment, Stephen et David avaient choisi à l’époque de s’enfermer dans un studio deux semaines durant pour créer une heure de musique totalement inédite, offrant à cet Essential Mix les attributs d’une œuvre originale. Une démarche finalement peu surprenante pour un groupe qui a toujours conservé une fibre expérimentale dans son processus créatif, sur disque comme sur scène. From Deewee avait ainsi été enregistré d’une seule traite à l'aide d'un setup impressionnant et en s’appuyant sur le live expérimental Transient Programs For Drums and Machinery sur lequel les deux frères s’étaient précédemment aguerris.

Ceux qui ont connu la mutation des 2 Many Djs en groupe de scène au milieu des années 2000 se souviennent d’ailleurs que Soulwax était alors considéré comme l’une des formations live les plus électriques de son temps. Pendant européen de LCD Soundsystem avec lesquels ils ont partagé de nombreuses dates, le groupe éteignait à l'époque l'interminable polémique du "live électronique" en jouant entourés d'instruments et de machines ses furieuses Nite Versions dans des salles et des clubs chauffés à blanc. Avec ses trois batteries et ses ambiances de club electro-clash, leur dernière tournée a prouvé que ces icônes de la dernière décennie n’ont absolument rien perdu de leur punch.

Commentaires