Roulements de tambours pour Red Axes

Le 18 juillet 2018 par
Roulements de tambours pour Red Axes
Niv Arzi + Dori Sadovnik = Red Axes | DR

Le duo électronique israélien prend la tangente avec son EP "In Africa" et dévoile un premier extrait surchauffé.

Red Axes fait décidément du bien à la techno. Pas seulement parce que les concerts comme les djs sets de ce tandem israélien sont d’une facture excellente depuis maintenant plusieurs années. Mais aussi et surtout parce la dimension punk et fiévreuse que Niv Arzi and Dori Sadovnik entretiennent avec constance ringardise le cliché froid et implacable souvent collé au casque des producteurs de musique électronique.

Alors oui, ces anciens rockeurs ont bien sûr gardé un peu de leur premier groupe Red Cotton lorsqu’ils sont passés derrière les machines à la fin des années 2000, au point de s’armer de guitares et de basses pour les fusionner avec leurs boucles électroniques (comme sur la scène des dernières Nuits Sonores). Repérés par le Français Cosmo Vitteli qui les signa sur son label I’m a Cliché au début de la décennie, les Red Axes ont depuis conquis les dancefloors underground du monde entier et continuent aujourd’hui à brouiller les pistes de leur house expérimentale à la croisée du post-punk et du psychédélisme.

Alors qu’ils viennent de mettre en ligne au début du mois un 3-titres de pure techno sur le label d’Erol Elkan, les deux amis annoncent ainsi cette semaine Trips, une nouvelle série d’EPs dont le premier volet prend pied en terre africaine. Le principe est simple : profiter de leurs voyages dans le monde entier pour nouer des collaborations avec des artistes locaux et en sortir des compositions et un documentaire vidéo. Rien de très neuf sous le soleil jusque-là, sauf qu’à en juger Abidjan, premier extrait dévoilé cette semaine par Red Axes, le résultat est pour le moins prometteur et pourrait s'inscrire dans la lignée de projets similaires couronnés de succès.

En s’associant au septet ivoirien Yakomin ainsi qu'à des étudiants-musiciens locaux, les deux Israéliens offrent aujourd'hui une longue pièce de près de 9 minutes qui mixe volontairement les percussions les plus variées. La rythmique est bel et bien centrale ici, les peaux traditionnelles du balafon et du djembé introduisant les boites à rythmes du duo tout au long d’un titre où l’on croise également des flûtes et des cuivres, jusqu'à flirter parfois avec la transe. Alors qu'un autre titre réalisé en Ethopie viendra compléter ce Trip #1 africain, Red Axes a également annoncé dans une longue interview à DJ Mag un second EP composé en Inde, et à l'aide là encore de musiciens du coin. Ça promet.

"Trips #1: In Africa EP" de Red Axes est attendu le 03août 2018 sur le label !K7 Music

Commentaires