Nick Waterhouse dévoile le soulful "Song For Winners"

Le 11 janvier 2019 par
Nick Waterhouse dévoile le soulful "Song For Winners"
Nick Waterhouse à Barcelone / Jordi Vidal/Redferns via Getty

Une nouvelle pépite de Rhythm and blues californien annonçant un quatrième album en mars.

C'est dans le fameux studio Californien Electro Vox Recorders que Nick Waterhouse a gravé ce nouveau cri d'amour au Rhythm and blues des années 50-60. Deux ans après Never Twice, ce quatrième album bénéficie du travail du producteur Paul Butler (Michael Kiwanuka, St. Paul et The Broken Bones). Cette fois, le rocker soulful est accompagné par le flûtiste Ricky Washington, père de Kamasi Washington, Bart Davenport, le percussionniste Andres Renteria (Flying Lotus, Father John Misty), les saxophonistes Paula Henderson (Gogol Bordello) et Mando Dorame (JD McPherson)... En attendant le 8 mars, date de sortie de cet album homonyme sur le label Innovative Leisure, le torride Song For Winners vient d'être posté sur les plateformes.

Au programme de ce premier single, voix soul rageuse, surf guitare californienne, cuivres et pulsations Rhythm and blues pour un titre inspiré par le jazz du batteur Chico Hamilton (Irma La Douce), Nina Simone, les films de Robert Siodmak et Adam Curtis et le poète britannique Percy Bysshe Shelley. « Votre expérience d'innocence est terminée / Quelle danse majestueuse! Je te regarde et me pose des questions / Illusionniste ou victime des circonstances ? » chante l'artiste aussi passionné qu'indigné sur cet album dont il a écrit les titres. 

Une seule reprise dans ce disque avec le classique de la Northern soul I Feel An Urge Coming On, écrite à l'origine son amie et mentor Joshie Jo Armstead, soul woman ayant fait partie des Ikettes, des choeurs de James Brown, B.B. King, Bob Dylan Burt Bacharach. Elle avait coécrit Let's Go Get Stoned, devenu un tube en 1966 avec Ray Charles.

Nick Waterhouse est en concert le 24 mars au Petit Bain à Paris.

Commentaires