Neneh Cherry : « Le monde est un grand désordre »

Le 10 octobre 2018 par

La chanteuse suédoise est de retour dans les bacs ce mois-ci avec "Broken Politics", un cinquième album militant.

C’était en 1988 : une jeune chanteuse crevait les charts outre-manche avec le titre Buffalo Stance, un premier single scotchant qui fusionnait presque miraculeusement le rap, la pop et la house naissante. 30 plus tard, Neneh Cherry est devenue une icône mais n’a rien perdu de ses punchlines. La Suédoise revient ce mois-ci avec Broken Politics, un cinquième disque engagé dans lequel elle pointe le sort réservé aux migrants autant que le fléau des armes à feu. Rencontre et session live exclusive à l'Aérosol (Paris) avec cette infatigable militante de la contre-culture musicale.

Le titre de votre album sonne comme un constat d'échec. Qui a « brisé » la politique selon vous ?
 
Cet album est une collection de choses que j’ai vécues, que j’ai absorbées et que j’ai ressenties autour de moi ces derniers temps . Aujourd’hui, le monde est un grand désordre et ce que je ressens en écoutant ce que disent les soi-disant dirigeants, c’est une véritable impression de rupture. Ce n’est pas qu’il n’y a personne de bien dans le lot mais franchement, la plupart sont des œufs pourris et il n’y a personne qui met vraiment l’humanisme au premier plan. Donc, oui, le titre de l’album est une sorte de manifeste et le reste se trouve dans les paroles et la musique de mes chansons.
 
Vous chantez le sort réservé aux migrants sur votre titre Kong. Vous êtes vous-même allée dans la jungle à Calais, quel est votre souvenir de cette expérience ?
 
C'était une expérience très profonde. J'y suis allé avec un ami à moi, Steve Bedlam, qui tient l’une des scènes du festival Glastonbury. Il a monté à Calais cet endroit qu’on a appelé la Refugee Community Kitchen. On y a cuisiné en écoutant de la musique, trois jours durant avec mon amie Andrea Oliver pour les réfugiés. Mais le dernier jour a été très difficile, car on a ressenti très fort leur besoin de venir avec nous. Ça m'a beaucoup affectée et lorsque je suis partie, j'ai dû pleurer durant deux heures environ. C’était un jour pluvieux et froid et j’étais nourrie d'un sentiment très ambigu. A la fois très triste, en voyant tous ces gens qui restaient là à vivre dans ces conditions. Et en même temps pleine d'espoir, malgré la difficulté et la souffrance, de voir toutes ces maisons de fortune, ces écoles improvisées, cette capacité d'adaptation avec des restaurants, des cafés, des projets divers. Cette jungle était pleine de vie, quoi qu'il en coûte. Tout ça m'a beaucoup touché oui, et cela m'a rempli d'humilité.

Neneh Cherry

Vous avez de nouveau fait appel à Kieran Hebden alias Four Tet pour ce nouveau disque. Qu’apporte ce producteur électronique à vos compositions ?
 
C’était fantastique, vous savez Kieran est l’un des plus grands visionnaires de notre temps. C’est quelque chose de très spécial de continuer cette collaboration et de mettre, avec sa musicalité à lui, ces sujets-là dans mon nouvel album. Blank Project, le précédent, était plus le disque d’un groupe avec RocketNumberNine, qu’il nous a aidés à produire. Avec Broken Politics, il m’a vraiment ramené à la maison d’une certaine façon, grâce à cette capacité qu’il possède de pouvoir faire sonner la musique exactement comme elle doit l’être. De pouvoir réunir toutes les pièces de mon parcours, du jazz au hiphop et j’ai l’impression que oui, tout y est. Le disque est très organique, on l’a enregistré en cinq jours seulement et ça s’est fait très naturellement. Et oui, je l’aime beaucoup.
 
Il y a aussi beaucoup d’ambiances trip hop sur cet album, auquel participe d'ailleurs 3D de Massive Attack. Vous sentez-vous toujours proche de Bristol et de sa scène musicale ?
 
Oui, nous sommes comme une sorte de tribu vous savez, et c’est quelque chose que j’apprécie vraiment. On vient d’endroits assez différents finalement, mais nous avons des états d’esprits similaires, et on s’est trouvés comme ça au départ. J’apporte beaucoup d’importance à ma relation avec des gens comme 3D et Daddy G, on fait vraiment partie de la même famille. C’est donc un lien assez intemporel, d’autant qu’on est tous un peu bizarres et un peu dérangés... mais on s’adapte bien comme ça (rires).
 

Broken Politics

"Broken Politics", le nouvel album de Neneh Cherry est attendu le 19 octobre prochain. La chanteuse sera l'invitée de Live à Fip à la Maison de la Radio le 13 novembre prochain pour un concert en direct et en public.

Commentaires