Les reines de Sons of Kemet

Le 14 février 2018 par
Les reines de Sons of Kemet
Sons of Kemet © Pierrick Guidou

Le quartet de Shabaka Hutchings dénonce l’injustice de la monarchie britannique sur "Your Queen is a Reptile", un nouvel ovni jazz aux rythmes caribéens.

Héros du renouveau jazz à Londres, Shabaka Hutchings n'en finit plus de multiplier les projets les plus fous entre les tempêtes cosmiques de son trio The Comet is Coming, ses aventures sud-africaines avec the Ancestors sur Wisdom of Elders, son hommage à Pharoah Sanders ou encore ses explorations avec la crème de l'underground jazz anglais sur la compilation We Out Here. Le saxophoniste trentenaire a grandi à la Barbade et n'a de cesse d’explorer son identité caribéenne avec son quartet atypique Sons of Kemet qui sortira son troisième album Your Queen is a Reptile le 6 avril sur le fameux label jazz Impulse!

Toujours accompagné du joueur de tuba Theon Cross et des deux batteurs Tom Skinner et Seb Rochford, le saxophoniste ténor se lance dans un véritable manifeste dénonçant l’injustice de la monarchie britannique, un système politique oppressif légitimant les inégalités sociales et la discrimination raciale. Refusant le système inégalitaire incarné par la Reine d’Angleterre, Shabaka Hutchings propose une alternative en célébrant d’autres reines comme les militantes des droits de l'homme comme Harriet Tubman et Angela Davis ou Yaa Asantewaa, reine mère d'Ejisu dans l'Empire Ashanti (actuel Ghana) qui mena la rébellion contre l'Empire britannique en 1900.

Nos reines à nous imposaient leur autorité par leurs actions, elles donnaient l’exemple et savaient écouter. D’un passé marqué par la cruauté et l’injustice, nos reines ont su donner naissance à un avenir radieux. Shabaka Hutchings

Comme toujours Sons of Kemet et son leader secouent le jazz et empruntent tant à la Nouvelle-Orléans, à Londres qu’aux Caraïbes ou au Moyen-Orient. Dans cette nouvelle déflagration rythmique, le jazz se mêle au hip hop, au spoken word, au dub ou au calypso, les notes semblent gagner en intensité à chaque moment et dansent furieusement jusqu'à l'extase.

Sons of Kemet est en concert le 7 avril au Festival Banlieues Bleues.

Commentaires