Les incantations afro-funk de Ebo Taylor

Le 05 avril 2018 par
Les incantations afro-funk de Ebo Taylor
Ebo Taylor / DR

Figure majeure de la musique ghanéenne depuis six décennies, Ebo Taylor sort l'album "Yen Ara" en écoute intégrale ici.

Une bonne nouvelle pour tous les amateurs de son afro-funk et d'afrobeat, la légende du highlife ghanéen Ebo Taylor revient avec l'album Yen Ara six ans après Appia Kwa Bridge. A 82 ans le compositeur-guitariste-chanteur de Cape Coast n'a rien perdu de sa splendeur et illumine les neuf titres de ce nouveau chef-d'oeuvre de la musique Ouest-africaine gravé à Amsterdam et produit par Justin Adams (Tinariwen, Rachid Taha, Robert Plant). Accompagné par le Saltpond City Band, où officient deux de ses fils, Ebo Taylor nous embarque dans une transe irrésistible boostée par un cocktail groove puissant de highlife, de jazz, de konkoma, d'afrobeat et de son disco. 

Le guitariste inspiré par Kenny Burrell ou Wes Montgomery autant que par les musiques africaines distille son highlife généreux depuis 60 ans. Ebo Taylor est un des grands artisans de l'évolution de cette musique née de la fusion des rythmes africains, des big bands américains et des sons caribéens. Ebo Taylor est l'un des derniers survivants de ce que beaucoup considèrent comme l'âge d'or de la musique Ouest-Africaine. Après avoir joué du highlife dans les années 50, il part à Londres en 1963 étudier la composition et y croise le nigérian Fela Kuti et futur créateur de l'afrobeat, amateur de la musique du ghanéen.

A son retour deux ans plus tard, il fonde The Uhuru Dance Band et continue de faire évoluer son highlife électrifié en y incorporant plus de jazz, la soul et le funk. Dans les années 70, il va à son tour s'inspirer de Kuti en s'emparant des codes de l'afrobeat. Celui qui a produit des artistes comme CK Mann ou Pat Thomas, s'est retiré du circuit pendant près de 30 ans avant de revenir en 2010 avec l'album Love and Death. 

Ebo Taylor couv Yen Ara

Ebo Taylor est en concert :
le 13 juin au New Morning à Paris
le 14 juin au Festival Relache à Bordeaux
le 15 juin au Festival Rio Loco à Toulouse

Commentaires