Les explorations musicales de Orlando 'Cachaito' Lopez

Le 30 juillet 2018 par
Les explorations musicales de Orlando 'Cachaito' Lopez
Orlando 'Cachaito' Lopez / Christien Jaspars

World Circuit vient de rééditer en vinyle l'album solo du contrebassiste, un ovni moderne dans la galaxie du Buena Vista.

Contrebassiste exclusif des productions du Buena Vista Social Club et surnommé le "battement de coeur" de la célèbre formation cubaine, Orlando 'Cachaito' Lopez sortait en 2001 l'album solo Cachaito. Le label World Circuit vient de rééditer en vinyle cette oeuvre profondément moderne du maître du swing et groove cubain. Alors que le Buena Vista nous faisait redécouvrir au monde, l'héritage culturel cubain avec ses Danzon, Mambo ou autres Son, Cachaito et son complice le conguero Miguel ‘Angà’ Diaz revisitaient les traditions afro-cubaines en les plongeant dans un cocktail explosif et ambient de jazz, de sonorités électros, reggae ou hip hop.

Orlando 'Cachaito' Lopez, nous a quittés en 2009, laissant derrière lui une oeuvre considérable, lui qui a remplacé à 17 ans son oncle Israel « Cachao » López au sein du groupe d'Arsenio Rodriguez, accompagné l'orchestre symphonique nationa pendant trente ans, accompagné Nat King Cole, Chucho Valdés, Irakere ou Paquito d'Rivera. Sur son album solo il était accompagné par un All Stars de musiciens cubains dont Ibrahim Ferrer mais aussi par le trompettiste sud-africain Hugh Masekela le grand Pee Wee Ellis des JB's ou par le DJ français Dee Nasty.

A la place des habituels pianos et tres (guitare traditionnelle cubaine), l’ensemble de base est constitué de la guitare électrique, tenue par Manuel Galbàn le premier guitariste surf cubain des années 60 et d’un orgue Hammond, joué par le Jamaïcain Bigga Morrison. L'ensemble des titres de cette oeuvre inventive n'a rien à envier aux productions et aux fusions des genres actuelles.

Orlando 'Cachaito' Lopez couv

Commentaires