Le nouveau voyage hypnotique de Blast

Le 11 octobre 2018 par
Le nouveau voyage hypnotique de Blast
Blast - Photo de Bruno Belleudy

En avant-première, un titre de l'album "Drifting" qui sort le 12 octobre.

Blast fait partie du bouillonnant collectif Pince-Oreilles rassemblant des groupes de la nouvelle scène jazz, musiques actuelles et improvisées de la région Rhône-Alpes. C'est un trio aux influences multiples (jazz, hip-hop, électro, pop, rock…) qui, n'ayant que faire de s'inscrire dans un style identifiable, explore les matières sonores et leurs traitements singuliers avec une écriture élaborée, riche en effets, distorsions et dialogues samplés, tissant un lien entre B.D et science-fiction. Le nom du groupe fait référence à Blast, la fameuse BD noire de Manu Larcenet et son anti-héros Pozza. Après un premier album nommé Madness Is The Emergency Exit, Blast sort Drifting, enregistré en novembre 2017 au studio l'Artscène. 

Les trois artistes ont une longue et belle complicité qu'ils exploitent dans diverses formations et notamment au sein du Anne Quillet 6tet qui remportait le 1er prix du concours national de la Défense en 2013. Pianiste et organiste de Blast, Anne Quillier aime diversifier les plaisirs avec des groupes de jazz, pop, chanson française  ... comme No Mad, Asylon Terra, Saint Sadrill ... tout comme le batteur Guillaume Bertrand qui joue jazz, hip-hop, fusion ou encore disco avec Super Freak, HM4, Grégory Sallet Quintet, Gas Trio... Quant au clarinettiste du groupe, Pierre Horckmans, il développe un univers musical tout aussi large dans le très beau duo Watchdog avec Anne Quillier (Lauréat Jazz Migration 2016-2017 ), au sein du Bus Rouge ou encore avec le Sylvain Charrier Tentet.

Pour ce deuxième album, le trio poursuit sa propre histoire de Pascal Brutal, un de leur héros de bande dessinée préféré, créé par Riad Sattouf. "Nous proposons aussi notre propre vision de Forbidden planet, un super film de Science-fiction des années 60 que nous avons pris un plaisir tout particulier à regarder en version française, tant les doublages sont drôles et décalés. confie Anne Quillier. Pour la pianiste, leur musique est narrative, cinématographique parfois drôle, parfois rude et brutale.

Blast - Drifting

Sur scène, le groupe a créé un nouveau concert-dessiné avec Benjamin Flao qui joue des pinceaux en live. La rencontre s’est faite en 2017 à l’occasion du Lyon BD Festival. "C’était magique, explique Guillaume Bertrand, ses dessins tombaient pile poil sur notre ressenti. On développait le même langage". Depuis, le dessinateur est indispensable à la conception du répertoire de Blast. "On fait vraiment un truc fort à quatre. A chaque fois ça va plus loin. On s’inspire autant des dessins de Benjamin, qu’il s’inspire de notre musique".

L’ingénieur du son et créateur sonore Adrian' Bourget a fait une réel travail de production et de direction artistique sur Drifting. "On lui a laissé carte blanche, précise le batteur, c’est comme un quatrième musicien du groupe". "Nous avons été loin sur le travail du son, nous avons cherché, creusé beaucoup de pistes sur chaque pièce, pour trouver l'effet, l'intention juste pour chaque histoire", ajoute la pianiste.

Concert de sortie de l'album :
Blast + Benjamin Flao : Le 12 octobre au Périscope - Lyon

Commentaires