Maribou State revient avec "Turnmills"

Le 04 juin 2018 par
Maribou State revient avec "Turnmills"
Chris Davids + Liam Ivoiry = Maribou State | Waespi

Le tandem anglais prépare son retour avec la sortie d’un nouveau titre qui célèbre la nuit londonienne.

Il y a trois ans sortait un disque paradisiaque. Un puzzle raffiné de neo-soul et d’electronica, flanqué sur plusieurs titres de voix et de choeurs enivrants. Oui, Portraits a pu frapper les esprits par son intensité et, ce n’est pas le moindre, il fut le premier album de Chris Davids et Liam Ivoiry aka Maribou State.

Ces deux anciens rockeurs passés aux machines au tournant des années 2010 faisaient alors une entrée magistrale dans le petit monde de la neo-soul londonienne, soutenus en cela par la division Counter du label Ninja Tune. Suivirent logiquement des dates de tournées, des festivals, puis… plus rien. 3 ans de silence autrement dit une éternité pour une promesse électronique aujourd’hui, alors même que la production du genre est en surchauffe permanente – pour le meilleur et souvent pour le pire.

Avant d’être gentiment rangés dans le tiroir des étoiles filantes , Maribou State a décidé de se rappeler ce mois-ci à ceux qui les avaient applaudi en dévoilant leur premier matériel sonore original depuis 2015. Avec Turnmills, un titre unique mis en ligne sur leur site internet, les deux amis d’enfance célèbrent avant tout un anniversaire. Celui des 10 ans de la démolition du club du même nom dans le quartier de Clerkenwell à Londres, un lieu fameux où les jeunes Davids et Ivoiry ont forgé dans les années 2000 leur appétence électronique.

Mais à l’aune de ce Turnmills pointent aussi peut-être des indices sur l’avenir que Maribou State entend donner à sa trajectoire artistique. Très aérien, le titre plonge dans un vertige dancefloor entêtant, armé en cela d’une ligne de basse diabolique et de motifs toujours aussi célestes. Un clin d’œil aux raves du passé avec ses effluves ambiant et son design illuminati, où la nostalgie pointe mais qui promet aussi beaucoup pour la suite. En guise de banc d’essai live, les deux Anglais investiront la scène du Sonar Festival à Barcelone dès la semaine prochaine. On espère y découvrir la suite.

Commentaires