La séduction psychée de Derya Yıldırım & Grup Şimşek

Le 04 décembre 2018

En prélude à la sortie de son premier album, le quintet sort un 45t et présente la vidéo de "Oy Oy Emine", chanson d'amour anatolienne aux arrangements psychédéliques.

Derya Yıldırım & Grup Şimşek est né de la rencontre en 2014 de la chanteuse et multi-instrumentiste germano-turc Derya Yıldırım, de la batteuse londonienne Greta Eacott et de trois musiciens français, membres de l’Orchestre du Montplaisant, Antonin Voyant, Graham Mushnik, Andrea Piro. Ce quintet sans frontières sortait l'an dernier le EP Nem Kaldı, quatres chansons traditionnelles et poèmes turcs plongés dans un bain de pop psychédélique digne de la scène alternative d'Istanbul des années 60 et 70. Avant la sortie d'un premier album prévu en mai 2019, le label Bongo Joe publie deux nouveaux titres dont ce petit bijou dansant Oy Oy Emine.

Derya Yıldırım & Grup Şimşek

Derya Yıldırım & Grup Şimşek © Flx

Oy Oy Emine est une chanson de séduction, que quiconque en Turquie pourra vous fredonner, sur un homme tombé follement amoureux d'une très belle femme nommée Emine. Avec son refrain lancinant, ce titre traditionnel turc est intégralement réarrangé dans l'esprit de Grup Şimşek (prononcer Chimchek - qui veut dire La foudre) : le Bağlama ou Saz (luth turc) expose la mélodie avant de laisser place à une puissante rythmique électrifiée, sur laquelle la voix captivante de Derya s'entrelace de guitares wah-wah et synthétiseurs fous. Kürk, en face B nous plonge plus profondément encore dans l'exploration sonore du groupe, en quête de grooves lents et rampants, de sons distordus et de mélodies envoûtantes.

Derya Yıldırım & Grup Şimşek couv 45t

Derya Yıldırım & Grup Şimşek est en concert le 28 février au Brise Glace à Annecy.

Commentaires