L'électro afro-péruvienne de Novalima

Le 13 août 2018 par

Le collectif sort l'album "Ch'usay" à la rentrée et dévoile un premier titre de dub huayno futuriste.

Né entre Lima, Londres, Barcelone, et Hong Kong, le collectif Novalima lutte depuis quinze ans pour la reconnaissance de la culture afro-péruvienne traditionnelle et contre les discriminations dont souffre cette minorité des pays andins. Son arme, un cocktail précurseur de musiques traditionnellles, de beats électros, de hip hop, dub, cumbia ou salsa, le tout trempé dans un groove salvateur. Le combo est de retour le 14 septembre avec l'album Ch'usay (voyage en quechua, la langue des Incas) sur le label Wonderwheel Recording.

Huit titres et autant d'explorations sonores enrichis par la participation d'artistes de la nouvelle génération péruvienne et d'invités comme Esteban Copete maître colombien du Marimba ou Kumar, rappeur cubain basé à Barcelone. Novalima vient de dévoiler un premier titre de dub huayno futuriste et enchanteur sur lequel on entend la soprano andine Sylvia Falcon et le rappeur pionnier Quechua Liberato Kani.

Retrouvez toutes les infos du groupe Novalima ▶

Novalima couv Ch'usay

Commentaires