"Jazz in Detroit" concert inédit de Charles Mingus

Le 04 septembre 2018 par
"Jazz in Detroit" concert inédit de Charles Mingus
Charles Mingus / Photo Sue Mingus

Le label anglais BBE publie en novembre quatre heures de live du contrebassiste enregistrées en 1973 à la gallerie Strata de Detroit.

Après l'album oublié de John Coltrane sorti au début de l'été, c'est un autre géant du jazz qui se voit célébrer avec un trésor inédit. Cette fois il s'agit d'un enregistrement live du contrebassiste et compositeur Charles Mingus, un bijou nommé "Jazz in Detroit/Strata Concert Gallery/46 Selden" qui sortira le 2 novembre sur le label anglais BBE. Un événement discographique qui a pu voir le jour grâce au DJ et collectionneur new-yorkais Amir Abdullah et Hermine Brooks, la veuve de Roy Brooks, batteur sur cet enregistrement réalisé par Robert « Bud » Spangler pour la radio jazz WDET FM.

En février 1973, Mingus a sorti son album fétiche Let My Children Hear Music et rentre d'une tournée européenne. Il s'installe à Detroit pour une semaine de résidence au 46 Selden Street, maison de Kenny et Barbara Cox, et laboratoire du label Strata. Il conclut son séjour par un concert privé à la gallerie Strata accompagné par le saxophoniste ténor John Stubblefield, le pianiste Don Pullen, le trompettiste de Detroit Joe Gardner et le batteur Roy Brooks.

J’essaie de jouer en restant fidèle à ce que je suis. Mais je change tout le temps, raison pour laquelle c’est difficile. Charles Mingus

Le contrebassiste, pianiste, compositeur et chef d'orchestre Charles Mingus est l'un des plus grands créateurs du jazz moderne. Sa musique tout en démesure, parfois jusqu'à la rupture, est une musique aux orchestrations et aux harmonies inégalées. L'artiste, engagé, sans concession, aussi imprévisible que sa musique, a conduit l'improvisation collective vers des sommets époustouflants. Ce quintet de Detroit est à la hauteur de la musique géniale du maître avec ses solos furieux, ce sens irrépressible du blues et de la mélodie et on redécouvre avec un réel bonheur des versions enflammées de titres comme Pithecanthropus Erectus, The Man Who Never Sleeps, Peggy's Blue Skylight ou cette ballade rare Dizzy Profile.

Charles Mingus couv

Tracklisting :
1. Pithecanthropus Erectus, Pt. 1
2. Pithecanthropus Erectus, Pt. 2
3. The Man Who Never Sleeps
4. Peggy's Blue Skylight
5. Introduction by Bud Spangler / Celia
6. Celia (continued)
7. C Jam Blues, Pt. 1
8. C Jam Blues, Pt. 2
9. Orange Was the Color of Her Dress, Then Blue Silk
10. Dizzy Profile

Commentaires