« Hairpin Turns », crochet vibrant pour The National

Le 02 mai 2019 par

Le groupe new-yorkais dévoile un nouveau clip pétri d’émotion, ultime prélude à son huitième album.

En novembre dernier, un miracle avait secoué la grande fête américaine de Thanksgiving. En ce jour propice aux prodiges, les figures de l’indie-rock The National étaient soudainement devenues drôles. Cela n’allait vraiment pas de soi pour Matt Berninger et sa bande, auteurs depuis une quinzaine d’années de mélodies aussi tristes que magnifiques, mais qui pour l’occasion dévoilaient un cartoon pince-sans rire en forme de road-trip lunaire.

Les fans de la formation new-yorkaise peuvent pourtant être rassurés : à l’aune de la sortie de leur huitième album I am Easy To Find, The National n’ont clairement pas laissé derrière eux la veine mélancolique qui fait le talent de leurs compositions depuis un bon quart de siècle. En témoigne leur nouveau titre Hairpin Turns, ultime extrait dévoilé aujourd’hui par le groupe avant la sortie de leur long-format le 17 mai prochain.

Ballade pop pétrie de nostalgie, cette nouvelle composition prend ainsi appui sur un piano aux touches romantiques et, surtout, sur la voix toujours gravée par l’émotion du chanteur Matt Berninger. A l’instar de leur clip précédent, la vidéo accompagnant ce Hairpin Turns mise sur une esthétique classieuse et minimale à la fois, le noir et blanc servant la chorégraphie de la danseuse Sharon Eyal, autant que la séparation volontaire à l’image de chaque musicien, seulement réunis ici par la grâce de leur musique.

The National "I am Easy To Find"

Commentaires