Françoise Hardy dans l’œil de François Ozon

Le 21 mars 2018 par

L'icône sixties prend les vents du large dans un nouveau clip signé par le réalisateur français.

Le large, écrit et composé par La Grande Sophie, est le premier extrait dévoilé du nouvel album de Françoise Hardy. Mis en images par François Ozon, c'est la première fois que le cinéaste produit un clip musical. Et pour le moins, il fallait bien que ce soit pour celle qui a hanté sa jeunesse et l'impressionne toujours aujourd'hui. Le garçon du film, c'est un peu lui, un fan de Françoise Hardy, qui rêve d'elle et a la chance de la rencontrer et de la filmer, confie-il dans un communiqué.

Françoise Hardy - Photo de B. Peverelli

Françoise Hardy - Photo de B. Peverelli

Le clip tourné en noir et blanc, d'une esthétique irréprochable et pleine de douceur, met en lumière la sérénité, l'amour et la transmission d'une personne prête à rendre l'âme. Le garçon découvre ainsi les visages magnifiques de la jeune icône des sixties, puis, du haut de ses 74 ans, face à son destin et soucieuse des autres, celle-ci, le prend par la main et l'accompagne vers l'inconnu : 

" Et demain tout ira bien, tout sera loin. Là au final quand je prendrai le large. Tout sera loin, donne moi la main. Là au final quand je prendrai le large ". Extrait de "Le Large".

Le cinéaste avait déjà enrichi son propos avec des chansons de Françoise Hardy dans Gouttes d’eau sur pierres brûlantes avec Traüme, dans 8 femmes, lorsque Isabelle Huppert interprète Message personnel, dans Jeune et jolie avec Je suis moi ou encore sur La Première Rencontre où il fait danser Marine Vacht. Cette fois, il a choisi de faire de Françoise Hardy une figure à la Bergman.

Image du clip Le large, par F. Ozon

Après L'amour fou sorti en 2012, Françoise Hardy ne pensait pas s'épancher à nouveau sur de nouvelles chansons, estimant qu'elle avait donné le meilleur d'elle-même. Surmontant sa longue bataille quotidienne avec la maladie et jugeant qu'elle avait récupéré assez de voix et de forces, elle promet un nouvel opus riche de toute l'expérience d'une personne qui a vécu, souffert, lutté et en tire une nouvelle vitalité paisible et éclairante. Sous la houlette d'Erick Benzi, elle signe elle-même 8 titres du disque, les 4 autres étant confiés à Maissiat, Yaël Naim et Thierry Stremler, avec une reprise de Seras-tu là de Michel Berger. Assumant son âge et ses doutes, Françoise Hardy semble vouloir ici lâcher prise et transmettre sa lumière.

Personne d'autre est attendu le 6 avril prochain chez Warner Music

Commentaires