Forever Pavot au bout de la peur

Le 05 juin 2018 par

Le cagouillard Emile Sornin se grime en tueur de film noir dans son nouveau clip « La soupe à la Grolle ».

Il fallait bien que ça arrive un jour. A force de flirter avec les B.O. du cinéma des années 60-70, Forever Pavot et sa pop baroque viennent de franchir le pas en passant carrément derrière l’écran. Ou plutôt, en fusionnant en la personne de son leader Emile Sornin avec un monument du film noir, Le Voyage de la Peur tourné en 1953 par la pionnière Ida Lupino. Auteur d’un troisième album publié l’hiver dernier sur le label Born Bad, le chanteur revient ainsi pour la belle saison avec un clip rocambolesque où l’angoisse se mêle à la blague.

FOREVER PAVOT - LA SOUPE A LA GROLLE

Drôle d’aventure en effet que cette revisite du thriller américain version morphing vidéo où le chanteur prend la place d’Emmett Myers, un psychopathe en vadrouille qui tient en otage deux pêcheurs malchanceux. La Soupe à la Grolle, le morceau du disque clippé pour l’occasion, se prête bien à ce road-trip sordide avec son clavecin plein de suspense et ses sombres croassements de corbeaux. Quant à l’autodérision, une corde précieuse à l’arc des Forever Pavot, elle est parfaitement respectée ici lorsqu’un quatrième passager la flûte au bec vient compléter dans une farce absurde ce joli scénario musical.

Commentaires