Exclu : « The Offering » par Akua Naru & Mulatu Astatke

Le 23 avril 2018 par
Exclu : « The Offering » par Akua Naru & Mulatu Astatke
LaTanya Olatunji alias Akua Naru | Photo : Katja Ruge

La rappeuse américaine invite le maitre de l’éthio-jazz pour un nouveau titre au punch sensible.

Dernière ligne droite pour Akua Naru. Dans quelques jours sortira officiellement The Blackest Joy, un troisième album dont la rappeuse distille d’excellents extraits depuis l’automne dernier. Autant dire que le printemps devrait compter avec cette activiste dont les rimes font mouche avec constance depuis l’impeccable The World Is Listening, qui l’avait révélée en 2011.

Parmi ses thèmes fétiches, celui de ses racines ouest-africaines guident une bonne partie de son travail tant sur le plan musical que politique. Entre féminisme et poésie, Akua Naru façonne au gré de ses productions mêlant hip hop, jazz et nu-soul un story-telling conscious  qui s’enrichit de ses rencontres et la place aujourd’hui dans la lignée de grandes figures comme Lauryn Hill et Erykah Badu.

Après le syncrétique Sweat perlé de percussions et chauffé aux chœurs de l’Ougandaise Sandra Suubi, Akua Naru dévoile aujourd’hui un ultime extrait de The Blackest Joy… et pas des moindres. Car pour ce nouvel Offering, c’est au grand maitre de l’ethio-jazz Mulatu Astatke que la chanteuse a fait appel pour tremper plus encore son rap dans l’essence de la musique africaine. En résulte une composition à la croisée du temps, entre jazz fusionnel et basses hip hop gourmandes et où la voix feutrée d’Akua Naru évoque Coltrane et Shakespeare dans un plongeon presque mystique.

"The Blackest Joy", nouvel album d'Akua Naru, est attendu le 27 avril sur le label SPV Recordings.
 

Commentaires