Exclu FIP : "Sunwise" de Get The Blessing

Le 03 septembre 2018

Le quartet jazz-rock de Bristol revient avec l'album "Bristopia", un labyrinthe mélodique et rythmique en hommage à sa ville natale.

Formé en 1999 par la section rythmique de Portishead, le quartet Get the Blessing a été l'un des acteurs de la révolution de la scène jazz anglaise, mêlant improvisations du jazz avant-gardiste, électronique spatiale, trip hop et atmosphères post-rock. Le bassiste Jim Barr et le batteur Clive Deamer (également complice de Radiohead) accompagnés par Jake McMurchie (saxophone) et Pete Judge (trompette) célébraient en 2015 le saxophoniste Ornette Coleman sur l'album Astronautilus. Avec Bristopia, attendu le le 21 septembre sur Kartel / Modulor, Get the Blessing nous embarque dans une collection exaltante de films musicaux à travers les ruelles cachées et les coins chauds nocturnes de leur cité Bristol.

Get The Blessing sort l'album Bristopia / Modulor

Get The Blessing sort l'album Bristopia / Modulor

Avec ses costards bien anglais, le quartet avance toujours masqué et s’aventure dans de nouveaux territoires pour cette bande-son créée pour Bristopolis, un film abstrait et poétique commandé par le Bristol Jazz and Blues Festival. Aidés par les guitaristes Adrian Utley et Margerethe Bjorklund, les musiciens excellent une fois de plus dans leur cocktail unique de mélodies envoutantes plaquées sur des rythmiques urbaines et hypnotiques.

Nous avons enregistré comme nous l’avons fait pour les deux derniers albums. Nous avons à la fois partagé des choses que nous avions préparées à l’avance et invoqué les esprits de l’invention pour des improvisations complètes. Avec tout ça, nous essayons de créer des petits films imaginaires. Au bout de trois jours le processus s’approche de la sculpture, Jim brandissant le burin pendant que nous l’aiguillons et supportons ses bras. Tim Allen

Get The Blessing couv Bristopia

Get The Blessing est en concert :
le 20/10 : Blois – Théâtre Monsabre
le 23/10 : PARIS – Pan Piper

Commentaires