Exclu FIP : "On", le premier album d'Altin Gün

Le 23 mars 2018 par
Exclu FIP : "On", le premier album d'Altin Gün
Altın Gün aux Trans Musicales 2017 | Guillaume Schnee / RF

Le septet fait revivre la scène pop rock psychédélique d'Istanbul des 70s, découvrez leur premier album en avant-première.

Dans les années 60 et 70, la scène musicale alternative d'Istantbul rayonnait par son bouillonnement créatif, fusionnant la vague psyché occidentale et les musiques traditionnelles de la Turquie. C'est lors d'un concert avec Jacco Gardner, que le bassiste Jasper Verhulst est tombé amoureux de cette scène pop rock psychédélique stambouliote, au point de vouloir faire revivre le répertoire d'artistes comme Selda Bagčan, Barış Manço ou Erkin Koray. Jasper s'entoure alors du guitariste Ben Rider, du batteur Nic Mauskovic ainsi que deux musiciens turcs la flamboyante chanteuse Merve Dasdemir et le joueur de saz Erdinc Yildiz Ecevit. Rejoints par le percussionniste de Jungle By Night, Gino Groeneveld, ils forment le combo Altın Gün ("l'âge d'or" en turc).

Après avoir dévoilé en décembre un extrait en forme de hit manifeste, le septet sort ainsi pour le printemps son premier album sobrement intitulé On. Entre temps, le groupe a triomphé en Europe, que ce soit sur la scène surchauffée des dernières Trans Musicales de Rennes ou lors d'un passage remarqué à Groningue pour le festival Eurosonic, où ils jouèrent alors devant un public compact et conquis pour cette date à domicile. Car oui, Altin Gün derrière ses élancées perses reste bien un groupe mené de main de maitre par ses deux co-fondateurs hollandais. La maitrise instrumentale de ce nouveau disque tient beaucoup à ces deux-là, qui ont su accorder leur expérience de musiciens aguerris à l'élégance ensorcelante de leurs compagnons turcs qui tiennent avec brio le devant de la scène.

Altın Gün

Sur disque aussi, la formule détonne et offre une modernité confondante à ces rythmes lointains aux origines cinquantenaires. Car derrière la reprise folk au groove jubilatoire du standard turc Tatli Dile Guler Yuze ("Trop de paroles mielleuses et de visages souriants"), le psychédélisme aux effluves orientales reprend ses droits dès Kirsehir'in Gulleri où Erdinc Yildiz Ecevit s'affirme au micro. Goca Dunya est un autre joyau du disque sur lequel, tantôt enjouée, tantôt fervente, Merve Dasdemir joue habilement sur les rythmes mouchetés de sa voix crâneuse. Entre le rythme trépidant d'un Caney jusqu'au mystique Sad Olup Gulmedim en passant par le percussif (et électrique) Cicekler Ekiliyor, Altin Gün évite l'écueil d'un album pittoresque et s'offre toutes les couleurs d'une palette musicale particulièrement en vogue aujourd'hui.

"On", premier album d'Altin Gün, sort le 30 mars 2018 sur le label Les Disques Bongo Joe

En concert :

- 28 mars au Festival Banlieues Bleues (Pantin)
- 30 mars au Festival Palma (Caen)

Commentaires